Neoprog.eu
Menu

Senza nome
Senza nome - Senza nome
Titre : Senza nome
Groupe : Senza nome
Sortie : 2008
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Illusioni di un’anima lontana (I) – Tesi
  • Illusioni di un’anima lontana (II) – Antitesi - instrumental
  • Illusioni di un’anima lontana (III) – Sintesi
  • Passi
  • Tumore
  • Non sono mai esistito
  • Ulisse
  • Si la do
  • Sopra a un pensiero
  • Si la do - video

Formation en 2003


Voici du prog venu d'Italie.

'Sensa nome' est un groupe composé de Emanuele De Marzi au chant et guitare, Leonardo Bevilacqua aux percussions, Mirko G. Mazza à la guitare, Pierfrancesco Portellli à la basse et guitare et Stefano Onorati aux claviers. 'Sensa nome' est le premier album du groupe qui existe depuis 2003.

L'album se compose de neuf titres très différents. On trouve dedans trois pièces majeures que sont 'Antitesi', 'Tumore' et 'Ulisse' le grand format du disque.

Les autres morceaux sont plus légers dans leur construction musicale, pop agréable mais qui s'écoute sans vraiment se retenir, sans doute la 'faute' au chant en italien qui accroche moins (par habitude) que l'anglais.
'Si la do' est l'exception, une sorte d'ovni cocasse, très sympa.

Le deuxième titre 'Illusioni di un’anima lontana (II) – Antitesi' mérite à lui seul l'achat de l'album, rien que ça. C'est un instrumental de près de cinq minutes qui déménage sans être saturé, original, rithmé, fabuleux.

'Tumore' est plus électrique, une pièce principalement instrumentale, bien construite, dans la directe lignée du rock néo progressif, claviers guitares percussions sympa, tout y est.

Enfin 'Ulisse', un titre de près de douze minutes mélange intelligemment tous les styles: du chant gentillet, de très beaux passage instrumentaux, du texte déclamé, des choeurs. Un morceaux qui mérite de revenir plusieurs fois dessus pour mieux l'apprécier.

Ecouter du prog chanté en italien est une expérience étonnante, ne rien comprendre aux textes est un peu frustrant, mais après quelques écoutes on y prend goût.

Au bout du compte un album très interressant joué par d'excellents musiciens avec trois titres fabuleux.

A découvrir donc.


Rédigé par Jean-Christophe le 08/02/2009
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties