Neoprog.eu
Menu

Light In Chaos
Siljan - Light In Chaos
Titre : Light In Chaos
Groupe : Siljan
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Stockholm
  • Rewind
  • Hollow Words
  • Light In Chaos
  • Hunting Day
  • Consolation
  • Red Waters
  • Dawn

Formation en 2015

Guillaume Arnaud [chanteur,guitariste], Yoann Colomb [bassiste], Jules Pelletier [batteur]

Siljan - Stockholm

Né en 2015, Siljan est un jeune trio français de la région de Marseille. Des artistes venus d’horizons très différents, qui ensemble, se lancent dans un projet métal progressif chanté en anglais. Light In Chaos, sorti en fin d’année 2016, est leur premier album, huit titres pour une quarantaine de minutes à la basse, batterie, guitare et chant.

Siljan - Rewind

Un métal progressif très épuré aux influences allant de Pain of Salvation à Tool ou Porcupine Tree. Le groupe tire son nom d’un lac situé au dessus du soixantième parallèle, le lac Siljan en Suède, pays que semble particulièrement priser Guillaume Arnaud, le guitariste et chanteur du groupe.

Siljan - Hollow Words

Aux jeux des étiquettes, j’apposerais volontiers celle d’alternatif à nos marseillais, non pas que celle de métal progressif ne leur convienne pas, mais que la première colle mieux à l’image que je me fais de leur musique. Peu démonstratif, dénué de claviers et de constructions à tiroirs, ce que compose Siljan me rappelle Anasazi, Klone ou Wolve. Siljan excelle quand Guillaume troque l’électrique pour l'électro acoustique comme sur ‘Stockholm’ ou ‘Dawn’. Avec une formation aussi minimaliste, l’aspect rythmique de leur musique prend une grande importance et le duo Guillaume/Jules remplit cette délicate mission à la perfection.

Siljan - Light In Chaos

Alternatif oui, mais de l’alternatif avec quelques poussées de djent comme dans ‘Rewind’ sans toutefois en abuser. Light In Chaos s’avère un album assez paisible si on excepte ‘Red Waters’ qui est le plus énervé des huit morceaux. Des influences croisées se rencontrent dans leur musique comme avec ‘Consolation’, un des titres où les arpèges de la guitare supplantent chant et rythmique.

Siljan - Hunting Day

Guillaume n’a rien d’une voix à la James Labrie ou Damian Wilson. Il s’aventure rarement dans les aigües et maintient, tout au long de l’album, un phrasé monocorde et lancinant. Ce qui en première approche pourrait sembler une faiblesse s’avère finalement un des charmes étranges de cet album.

Siljan - Consolation

J’ai particulièrement goûté ‘Stockholm’ qui débute Light In Chaos ainsi que l’hybride Muse Tool de ‘Consolation’ et le dernier titre, ‘Dawn’, un instrumental quasi acoustique de plus de cinq minutes qui termine ce bel album. Siljan possède déjà une identité musicale bien affirmée et leur premier album m’a séduit malgré une production perfectible. Espérons qu’ils sauront suivre cette voie et nous surprendre avec un prochain album.

Siljan - Red Waters

Facebook : https://www.facebook.com/siljanofficial

Bandcamp :



Vidéo :


Rédigé par Metalleux le 30/01/2017
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
A lire aussi
Prochains concerts
  • 24/06/2017 - Tokamak - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 24/06/2017 - Lazuli - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 30/06/2017 - Cris Luna - 3DAYS FESTIVAL - Nancy
  • 30/06/2017 - Mike Portnoy - Be Prog My Friend Festival - Barcelone
Prochaines sorties