Neoprog.eu
Menu

Feed me to the Stars
Skaar - Feed me to the Stars
Titre : Feed me to the Stars
Groupe : Skaar
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Beautiful War
  • Control
  • MIO
  • Grainne
  • Stars
  • Manic Moonlight
  • Winter Tale
  • Evila
  • Ikke Slå (Hidden Track)

Formation en 2019

Karla Lesley Jaeger [chanteur], Andreas Melve [guitariste], Petter Soltvedt [guitariste], Ulf Jonsson Legernes [batteur], David Magyel [clavier], Erik Alfredsen [bassiste]

Voici une jolie trouvaille venue de Bergen. Cinq musiciens et une chanteuse qui sortaient mi février leur premier album pop progressif intitulé Feed Me To The Stars.

Mélangeant un peu Kate Bush, Mélusine Fradet (Cloud Cuckoo Land), Beth Gibbons (Portishead) ou Marjana Semkina (Iamthemorning), la voix mutine de Karla Lesley Jaeger devrait vous séduire.

Skaar emprunte à de nombreuses mouvance musicales, construisant dans Feed Me To The Stars un univers unique et délicieux. Neuf titres courts tissent des atmosphères allant du mélancolique Anathema à la pétillante Kate Bush. Le résultat est un album rafraîchissant, à déguster sans se poser trop de questions.

Skaar

En dehors de ‘Beautiful War’, ‘Manic Moonlight’, ‘Grainne’ et ‘Evila’, les quatre titres les plus dynamiques de l’album, nous avons l’impression que la section rythmique fait de la figuration. Le côté pop des compositions et la place très importante du chant font oublier parfois la musique qui soutient Karla. Mais derrière cette apparente facilité se cache des trésors.



Quatre morceaux retiennent tout particulièrement mon attention sur cet album: ‘Control’, ‘MIO’, ‘Grainne’ et ‘Stars’. Des pièces qui rejoignent les atmosphères d’Anathema, Kate Bush et de Iamthemorning.

D’ordinaire la pop progressive trouve assez peu d’écho à mes oreilles et je dois avouer que si la voix de Karla ne m’avait pas séduit dès la première seconde, je n’aurais peut-être pas été plus loin que le premier titre. Et cela aurait été assurément une erreur. Même si nous n’avons pas à faire ici à du rock progressif avec ses constructions alambiquées, ses tiroirs et ses rythmes infernaux, Skaar s'appuie largement sur cet héritage musical pour proposer un bel album très accessible.


Rédigé par Jean-Christophe le 17/04/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties