Neoprog.eu
Menu

Live in England 1979
Steve Hillage - Live in England 1979
Titre : Live in England 1979
Groupe : Steve Hillage
Sortie : 2013
Label : Gonzo Multimedia
Format : CD et DVD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 1975


    Steve Hillage est un guitariste associé à l’école Canterbury. Il a joué dans Gong et a participé à l’enregistrement de nombreux albums avec Mike Oldfield, It Bites, Simple Minds, Murray Head et d’autres. Il joue aussi dans le groupe System 7 qui devrait sortir prochainement un nouvel album.

    Live in England 1979 est un CD et DVD enregistré à l’université de Kent le 28 février 1979, ça date donc un peu. Steve est accompagné de John McKenzie à la basse, Andy Anderson à la batterie, Dave Stewart à la guitare et Miquette Giraudy aux claviers.

    Le CD contient en plus deux enregistrements live de 1977 et le DVD trois bonus, les clips Radio, Light in the Sky et une interview assez récente de Steve Hillage (2006).

    Le concept de Gonzo Multimedia CD + DVD reprenant du vieux matériel des années 70’s est séduisant certes, mais Live in England 1979 ne trouve pas grâce à mes oreilles.

    Je ne vais pas ergoter inutilement, mis à part l’évidente virtuosité de Steve Hillage, les compositions du guitariste me laissent dans l’ensemble de marbre. Certes je en suis pas un grand grand spécialiste du Canterbury mais des titres comme 1988 Activator, plus proche du punk que du progressif (même si jamais aucun groupe punk n’a su jouer aussi bien), ou encore Hurdy Gurdy Man, assez confus surtout sur les parties vocales, plus écrit pour placer des soli techniques à la guitare que pour offrir de belles mélodies, ça me saoule un peu.

    Il y a deux exception cependant, et de taille, il s’agit de Unzipping the Zype, morceau où le jeu de John McKenzie est magnifiquement mis en avant et également Hurdy Gurdy Glissando, du psychédélique franchement technique mais qui décolle bien.

    Le son est d’époque, avec fatalement les petites imperfections qui vont avec. Le concert filmé en 4:3 possède parfois une image très sombre où on ne distingue pas grand chose, surtout lorsque la caméra est éloignée de la scène.

    Il est amusant de découvrir le clip Radio, très beau titre au demeurant, avec le groupe noyé dans la fumée, c’est quand même une autre époque.

    L’interview dure 34 minutes et est en anglais, alors accrochez-vous si vous avez séché les cours d’anglais.

    Si vous êtes fan de Steve Hillage, voila une édition qui devrait vous faire plaisir, après il faut quand même rester lucide, ce n’est pas un concert d’exception.


    Rédigé par Jean-Christophe le 22/07/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    Prochaines sorties