Neoprog.eu
Menu

Her Halo
Teramaze - Her Halo
Titre : Her Halo
Groupe : Teramaze
Sortie : 2015
Label : Mascot Label Group
Format : CD
Genre : Métal
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • An Ordinary Dream (Enla Momento)
  • To Love, a Tyrant
  • Her Halo
  • Out of Subconscious
  • For the Innocent
  • Trapeze
  • Broken
  • Delusions of Grandeur

Formation en 2012

Dean Wells [chanteur,guitariste], Nick Ross [batteur], Andrew Cameron [bassiste], Jonah Weingarten [clavier], Brett Rerekura [chanteur]


Nous effectuons avec cette chronique une nouvelle incursion sur le continent australien, cette-fois ci avec Teramaze, une formation originaire de Melbourne. Bien que le groupe ait sorti son premier album il y a tout juste 20 ans, aux heures adolescentes de Dean, le quartette semble avoir trouvé et bien calé son identité musicale à partir de Anhedonia en 2012.

D'une façon générale je n'aime pas le bon gros tabassage en règle de batterie, et le métal pur et dur n'est pas trop ma tasse de thé. J'ai donc rapidement été un peu refroidi dès le premier titre à la première salve de grosse caisse bien nerveuse, après une introduction mystérieuse, un vent qui souffle sur un paysage désert, des voix d'outre-tombe, et une guitare sèche qui révèle une production tout simplement excellente. Ce poutrage bien appuyé se retrouve d'ailleurs au fil des différents titres, notamment dans 'To Love, a Tyrant', 'Out of Subconcious' ou 'Trapeze'. Force est de constater avec le recul que ces moments de batterie passent finalement très bien dans une musique en dominante majeure de métal, qui sait alterner les rythmes rapides et lents, procurant des sensations variées.

Teramaze Her Halo

Vous trouverez une ambiance énigmatique distillant la peur et la tension dans les intros de 'To Love, a Tyrant' et de 'Trapeze', de belles ouvertures ensoleillées ('Delusions of Grandeur'), des voix solennelles en forme de supplique, un piano qui peut dégager de la tristesse sur une voix off d'un vieil homme ('An ordinaryDream'), qui peut aussi être tout simplement reposant, appuyé par une guitare bienveillante ('Broken'), ou qui peut distiller ses notes expectatives sur fond de guitare saturée ('To Love, a Tyrant'). Vous vous laisserez entraîner par ce 'Broken', titre calme, rond, en sorte de ballade, à la conclusion surprenante, que certains trouveront un peu trop académique, mais vraiment rafraîchissant. Tout cela bien sûr sans oublier un interlude jazzy, avant que la batterie et les guitares électriques ne se réveillent de nouveau ('Out Of Subconcious'), ainsi qu'un petit épisode de guitare funky ('Trapeze'). Les soli de guitare sont nombreux, toujours bien emmenés, très techniques, très virtuoses, bien habités, et savent éviter ce fameux écueil de la démonstration purement technique et sans saveur, écueil que d'autres groupes ne peuvent éviter.
Last but not least, nous avons de plus, deux voix parfaitement intégrées dans cet univers musical australien: la superbe voix de Nathan qui peut monter très très haut, appuyée de la plus belle des manières, dans les moments de chœurs, par celle de Dean.

Le fait est que Teramaze séduit par ce mélange de dureté métallique et de douceur acoustique, un pari que l'on pourrait croire impossible à tenir, mais qui dans notre cas donne un mariage exquis. Le Ying et le Yang associés dans un tout indissociable en somme. Jetez-y donc une oreille curieuse et attentive.


Facebook: www.facebook.com/teramaze

Vidéo :





Rédigé par Laurent le 21/09/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties