Neoprog.eu
Menu

Altered State
Tesseract - Altered State
Titre : Altered State
Groupe : Tesseract
Sortie : 2013
Label : Century Media Records
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Proxy
  • Retrospect
  • Resist
  • Nocturne
  • Exile
  • Eclipse
  • Palingenisis
  • Calabi-Yau
  • Singularity
  • Embers

Acle Kahney [], James Monteith [], Jamie Postones [batteur], Daniel Tompkins [], Amos Williams [], Ashe O'Hara [] depuis 2012 jusque 2014

Altered State est le second album du groupe Tesseract après One en 2011 et deux EP, Concealing Fate (2010) et Perspective (2012). Du métal progressif anglais, décliné en dix titres où la musique alterne des passages vocaux en finesse avec des accélérations rythmiques métalleuses un peu à la manière de Tool. Du métal progressif certes mais avec de nombreux passages mélodiques.

Un concept album en quatre parties, Of Matter, Of Mind, Of Reality et Of Energy qui se déclinent en plusieurs morceaux. Un concept autour de la vie et des changements que celle-ci engendre. Il faut dire que le groupe a justement connu entre ses deux albums de nombreux bouleversements qui auraient pu l’amener à disparaître.

Par chance les revoilà et en pleine forme.

Tessaract ce sont à ce jour : Alce Kahney et James Monteith aux guitares, Amos Williams à la basse, Jamie Postones à la batterie et Ashe O'Hara au chant.

L'arrivée de Ashe au chant après le départ de Coleman a donné un nouveau souffle à la formation. Sa voix assez extraordinaire imprime un style bien particulier à ce groupe métal progressif, leur permettant d’aller encore plus loin. Ashe c’est à la fois un chanteur et des claviers, non pas qu’il en joue, mais il construit avec sa voix des nappes, tisse des atmosphères, bref l’instrument qui manquait au groupe pour aller de l’avant. Une voix étonnante, parfois presque féminine qui rend l’album très mélodique.

Une des force de la musique c’est le duo chant basse qui est réellement impressionnant. Cela ne signifie pas que les autres musiciens soient en reste, la batterie très progressive est riche, les guitares possèdent également un style marqué mais ne sont pas toujours mises suffisamment en valeur, il manquerait quelques envolées lyriques de temps en temps pour remplacer le chant qui tient ce rôle.

Of Mind - Nocturne (jeu de basse et guitare fabuleux) et Of Reality - Calabi-Yau (le saxo qui offre un changement agréable) font partie des mes favoris sur cet album

Les faiblesses de Altered State viennent également de ses qualités. La voix de Ashe a pris tellement de place qu’une certaine monotonie s’installe sur les titres, les même schémas reviennent souvent et je regrette l’absence de gros passage métal dense et violent pour réveiller les morts de temps en temps. Du métal un peu trop costume cravate, trop mélodique peut-être ?

Attention, l’album, doit s’écouter, pour en profiter pleinement, d’excellentes conditions, car contrairement au métal de base qui poutre, ici tout est souvent très subtil. Sur des hauts parleurs à deux balles l’oreille ne perçoit pas le dixième de ce qu’il faut entendre. Alors oubliez les écouteurs d’iPhone, les chaînes Hifi 20 watts en plastique, les caissons de basse et autre home cinéma. J’écris ça alors que je fais la chronique sur du mp3, imaginez ce que ça doit être avec le CD.


Rédigé par Jean-Christophe le 06/06/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Le magazine papier
Magazine n°4 Magazine n°5
Prochains concerts
Prochaines sorties