Neoprog.eu
Menu

World of Grey
The Aurora Project - World of Grey
Titre : World of Grey
Groupe : The Aurora Project
Sortie : 2016
Label : Freia
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 1999

    Marc Vooys [guitariste] jusque 2014, Mox Guyt [clavier], Dennis Binekade [chanteur], Rob Krijgsman [bassiste], Joris Bol [batteur], Remco v.d. Berg [guitariste]

    Le peuple se réveille après des années de mensonges et d’oppression. Médias manipulés, politiciens véreux, démocratie et liberté d’expression bafouées, un monde de gris. The Aurora Project est de retour après deux années de silence suite à la disparition de leur guitariste Marc Voojs en 2014. World of Grey est un nouveau concept album engagé, écrit à partir des premières ébauches de Marc. Le groupe, orphelin de leur auteur et guitariste, voulait poursuivre la route sans pour autant chercher un nouveau guitariste. Ils ont remplacé la guitare par plus de claviers et de basse, passant d’un son métal à un rock plus progressif.

    The Aurora Project

    World of Grey sonne en effet comme un mélange de Saga et de Pink Floyd, du néo-progressif dans lequel le chant clair de Dennis occupe une grande place. Marcel, le claviériste, a repris les idées de Marc et s’est attelé à l’écriture de ce concept album de près d’une heure qui raconte en huit titres un monde manipulé par les puissants et la résistance de groupuscules comme les Anonymous. Une histoire très proche de notre monde actuel quand on y regarde de plus près.

    Avec World of Grey, The Aurora Project ne s’aventure pas en territoire inconnu: une écriture classique même si elle surprendra les habitués du groupe. Il faut dire qu’ici, le chant, les claviers et la basse remplissent l’espace laissé vacant avec la disparition de Marc. Cela n’empêche pas Remco de nous livrer de très belles sections à la Gilmour comme sur ‘Warmongers’ ou ‘Dronewars’.

    Le quatrième concept de The Aurora Project m’a tout d’abord intrigué par sa pochette de guerrier équipé de bric et de broc, puis par le concept expliqué au début du livret. Et quand je me suis plongé dans la musique, retrouvant cette écriture de voiles de claviers ondulants sur les notes de basse très présente où s'immiscent des guitares floydiennes, j’ai compris que cet album allait me parler. Au fil des écoutes, je me suis acclimaté au chant clair et déclamatoire de Dennis. Il est capable de changer de registre comme sur ‘World of grey’, et sa ligne vocale atypique rythme de manière agréable l’album. Il faut dire qu’ici les paroles mobilisent l’attention, concept oblige, laissant peu de place aux sections instrumentales.

    Sans surprise, c’est ‘Circle In The Water’, l’avant-dernier chapitre de l’histoire, qui trouve le plus de grâce à mes oreilles. Près de neuf minutes où se mêlent diverses influences dont du Pendragon, changeant de rythme à tout va, alternant électrique et acoustique, emphase et minimalisme, et s'achevant à Floyd. Le final ‘Dronewars’ vaut également le détour avec ses claviers cuivrés et une approche assez métal en première partie.

    Avec World of Grey, The Aurora Project nous propose un concept sombre et revient enfin sur le devant de la scène pour notre plus grand plaisir. Nous espérons qu’après quelques dates aux Pays-Bas, ils descendront un peu au sud nous jouer leur musique.

    Facebook : https://www.facebook.com/theauroraproject/

    Vidéo :



    Rédigé par Neoprog le 25/01/2017
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Prochains concerts
    • 24/06/2017 - Tokamak - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
    • 24/06/2017 - Lazuli - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
    • 30/06/2017 - Cris Luna - 3DAYS FESTIVAL - Nancy
    • 30/06/2017 - Mike Portnoy - Be Prog My Friend Festival - Barcelone
    Prochaines sorties