Neoprog.eu
Menu

The Answer
The Franck Carducci Band - The Answer
Titre : The Answer
Groupe : The Franck Carducci Band
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Answer
  • Slave to Rock 'n' Roll
  • Superstar
  • The After Effect
  • The Game of Life
  • Asylum

Formation en 2010

Franck Carducci [chanteur,guitariste,bassiste] depuis 2010

A la croisée des chemins de Deep Purple, Genesis et Led Zeppelin, nous trouvons un groupe français, The Franck Carducci Band. Après un premier album de jeunesse, un second comme un coup foudre, Franck et ses compères sortent enfin le troisième, la réponse à toutes vos questions, né d’un financement participatif très suivi.

Franck Carducci

Nous avions déjà eu un avant-goût de l’album avec les apparitions remarquées du mystérieux Arion Superstar et de son fabuleux clip sex/drugs/rock’n’roll ‘Slave to Rock ‘n’ Roll’, puis le plus sage ‘On the Road To Nowhere’.



The Answer propose six réponses supplémentaires à la grande question que tout le monde se pose, “le troisième sera-t-il meilleur que le second”. En bonus vous trouverez également les versions radio edit de ‘Slave to Rock ‘n’ Roll’ et ‘(Love is) The Answer’.

Si Torn Apart m’avait ébloui, de par l’extraordinaire progression depuis Oddity comme par son atmosphère torturée, disons tout de go, The Answer n’a pas fait mouche. Sorti du très prog ‘(Love is) The Anwser’ et de ‘Slave to Rock ‘n’ Roll’ au délire heavy rock tout simplement jubilatoire, je n’ai pas retrouvé la puissance évocatrice du précédent opus. Peut-être y avait-il trop d’attente après Torn Apart, ou bien trop de bonheur après le désespoir ou trop de prog dans le prog ? Car lorsque le heavy se calme, c’est pour laisser place à un quasi rétro progressif genesissien (‘(Love is) The Anwser’, ‘Superstar’, ‘The After Effect’) ou à ce swing jazzy bluesy avec la trompette de Thierry Seneau dans ‘The Game of Life’ qui ne sied pas franchement à la voix de Franck.



Je retrouve le sourire avec ‘Asylum’, un titre de dix minutes où tout le groupe a de l’espace pour s’exprimer pleinement, combinant avec justesse heavy et prog. Le bref ‘On the Road To Nowhere’ offre un petit entracte vintage sympathique mais renforce l’aspect patchwork de l’album déjà bien mis à mal avec ‘The Game of Life’. Pour finir, je l’avoue, la ballade romantique ‘Beautiful Night’ me laisse de marbre.

Si The Answer reste un album qui s’écoute très bien, et qui au fil des écoutes s’apprivoise peu à peu, il ne m’a pas touché comme Torn Apart. Trop de bonheur transpire de ces morceaux presque légers oserais-je écrire. Je ne retrouve pas ce Franck torturé, aux prises avec les déchirements de la vie qui avait accouché dans la douleur d'un si bel album.


Rédigé par Jean-Christophe le 21/11/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties