Neoprog.eu
Menu

The Fringe
The Fringe - The Fringe
Titre : The Fringe
Groupe : The Fringe
Sortie : 2016
Label : Reingold Records
Format : CD
Genre : Néo-progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • You
  • Opening Day
  • A Second Or Two
  • Flare
  • Go
  • My Greatest Invention
  • Snake Eyes
  • Yours To Steal


Je connais bien les carrières de Jonas Reingold et de Nick D’Virgilo. Le troisième larron de The Fringe, lui, ne m’a pas encore été présenté. Il habite le Bronx, joue de la guitare, chante, et se nomme Randy Mc Stine, le plus jeune et plus petit gabarit du trio. Sur leur premier album éponyme, The Fringe délivre une pop rock élaborée où Jonas, Randy et Nick ont apporté chacun un peu de leur âme.

The Fringe

Avec trois instruments et trois micros, ils enregistrent huit titres où se glissent deux pièces plus conséquentes, ‘Flare’ et ‘Your To Steal’. Les habitués de The Flower Kings et de Spock’s Beard seront décontenancés par The Fringe, un album où les trois musiciens se libèrent des contraintes du progressif pour écrire ce qui leur passe par la tête. C’est par curiosité que je me suis plongé dans cet album car nous sommes bien loin de nos plates-bandes pourtant assez larges. Ecouter The Fringe c’est un peu comme découvrir The Urbane avec pour référence Arena. Les artistes sont connus, la musique, c’est la surprise.

Ce genre d’album est l’occasion d’écouter le jeu des musiciens d’une nouvelle façon. La basse de Reingold prend ici une toute autre dimension et se révèle enfin à nos oreilles. Même chose pour la batterie de Nick D’Virgilo qui n’est, pour une fois, pas débordée par trop de claviers. La voix de Randy ne m’emballe pas et son jeu de guitare peine à se hisser au niveau des deux géants qui l’accompagnent. Les parties instrumentales m'attirent le plus sur The Fringe. La production, limpide, est signée Mark Hornby et Nick D’Virgilo, un bon point pour ce premier album.

Sorti des deux pièces de plus de sept minutes, The Fringe hésite entre pop et rock, ne présentant guère d’intérêt à mes yeux. The Fringe ratisse large, des influences allant des 60’s aux 90’s. L’album s’écoute bien, de là à dire que s’ils sortent un second volume, je me précipiterai chez mon disquaire, il y a du chemin quand même.

Facebook : https://www.facebook.com/thefringetrio

Vidéo :


Rédigé par Jean-Christophe le 19/08/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
  • 09/08/2020 - PI - Jardin des deux Rives - Strasbourg
  • 04/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
  • 05/09/2020 - Marillion - Youtube streaming - Internet
  • 05/09/2020 - Cloud Busting - Youtube streaming - Internet
Prochaines sorties