Neoprog.eu
Menu

The End
The Old Dead Tree - The End
Titre : The End
Groupe : The Old Dead Tree
Sortie : 2019
Label : Season of Mist
Format : CD
Genre : Metal

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Sorry
  • 2 Someone Should Know (The Truth)
  • Kids
  • Raise
  • The End Again

Formation en 1997

Manuel Monoz [chanteur,guitariste], Nicolas Chevrollin [chanteur,guitariste], Gilles Moinet [bassiste], Raphaël Antheaune [batteur]

Avant de commencer ma chronique sur le dernier Cd de the Old Dead Tree, un petit historique de ce groupe me semble utile.

Ce groupe a été fondé en 1997 à Paris, et oui c'est un groupe de metal progressif français !

En 1999, une tragédie s'est abattue sur le groupe avec le suicide du batteur Frédéric Guillemot qui marquera à jamais le groupe.

En 2003 sortira leur premier album The Nameless Disease, il sera suivi en 2005 par l'album The Perpetual Motion et en 2007 par the Water Fields.

Puis le groupe se sépare entre 2009 à 2013 et réalise des petites apparitions en 2017. Mais la séparation du groupe est inévitable... The Old Dead Tree nous offre ce superbe cadeau d’adieu avec ce mini Cd de 5 titres inédits.

A la première écoute de ce Cd, nous remarquons la maîtrise totale de la voix de Manuel Monoz, elle est tantôt pure, cristalline et douce… mais aussi puissante et rauque avec des différences de timbre à tomber par terre.

Les guitares sont puissantes mais aussi douces par moment. La basse est à sa bonne place et la batterie martèle bien le rythme sans trop d'effets de double grosse caisse.


Cet album nous offre des titres de metal prog bien spécifique à ce groupe, avec des plages puissantes et romantiques qui ne laissent pas nos oreilles indifférentes.

A l'inverse de certains groupes de metal prog, Old Dead Tree ne nous déverse pas de la technique à tout va qui vous lasse au bout du deuxième morceau.
Ici pas de fioritures, nous allons à l'essentiel, les titres s’enchaînent parfaitement dans la pure tradition du metal prog avec des arrangements bien ficelés et des changements de rythme qui nous laissent KO.

A la fin de la dernière note du cinquième titre, on reste sur sa faim et on en redemande encore...mais l'histoire s’arrête là pour Old Dead Tree.
Le groupe a prévu un concert d'adieu sur Paris en mars 2020.

Ce groupe français nous laisse quatre albums en héritage aussi bons les uns que les autres.

En espérant la création d'un nouveau groupe avec Manuel Monoz dans les semaines ou les mois à venir...

Les cinq titres proposés sont tous excellents.
‘Sorry’ qui me rappelle un peu, par moment, le groupe Deathstars, avec cette belle ligne de basse au milieu du morceau, sans oublier cette douce intro avant la tempête,
‘Someone should Know’ avec sa belle intro voix et guitare et ses changements de rythmes puissants,
‘Raise’ avec son démarrage puissant avec effet de double grosse caisse, puis le calme et la voix qui lit le texte, avant de s'enflammer et de se déchaîner,
‘the End Again’ avec sa très belle et longue intro tout en douceur et cette voix accompagnée uniquement par la basse et la guitare, puis le déluge de guitare et batterie, pour finir avec violon et clarinette,
‘Kids’ me rappelle par moment le groupe Muse, c'est le titre qui dénote un peu avec les autres compositions de cet ultime album de The Old Dead Tree.


Rédigé par Eric le 16/03/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties