Neoprog.eu
Menu

Hold Our Fire
The Pineapple Thief - Hold Our Fire
Titre : Hold Our Fire
Groupe : The Pineapple Thief
Sortie : 15/11/2019
Label : Kscope
Format : CD
Genre : Alternatif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Try As I Might - live
  • Threatening War - live
  • Uncovering Your Tracks - live
  • All That You`ve Got - live
  • Far Below - live
  • Not Naming Any Names - live
  • White Mist - live
  • Shed A Light - live
  • 3000 Days - live

Formation en 1999


La musique de The Pineapple Thief prend tout son sel en live. L’aspect pop alternatif s’efface alors pour céder la place aux riffs de Bruce, à l’émotion de sa voix et, depuis que Gavin Harrison a rejoint le groupe, à l’extraordinaire magie de son jeu de batterie unique en son genre.

The Pineapple Thief

Les albums studio s’écoutent agréablement mais en live, pas de doute, The Pineapple Thief hypnotise, comme à la Laiterie le 28 février dernier, souvenez-vous.

Pourtant, Hold Our Fire, le dernier enregistrement live en date du groupe, n’a pas ravivé en moi l’embrasement provoqué en février et lors d’autres concerts. Il faut dire que cet enregistrement de cinquante minutes est un échantillon de seize dates européennes données en 2018 et non la capture d’une unique soirée.

Chaque concert possède sa propre dynamique, et comme un diesel un certain temps est nécessaire pour que le moteur tourne à plein régime. Ici, la sensation de rodage dure pas loin de neuf titres qui reprennent trop relativement fidèlement les versions studio, ce qui, à mon avis, n’est pas l’objectif d’un live.

Hold Our Fire met l’accent sur le dernier album Dissolution avec six de ses morceaux, avant de remonter le temps jusque 2010.

Il y a bien quelques dérapages contrôlés sur ‘Uncovering Your Tracks’ et ‘All That You’ve Got’ où les guitares prennent leur envol, et bien entendu Gavin qui revisite à sa manière d’anciens morceaux qu’il n’a pas enregistré avec le groupe. Mais tout cela est bien trop sage.



Et puis, qu’est-ce que cinquante minutes de concert ? Une mise en bouche tout au plus ?

La version live très longue de ‘White Mist’ est certainement la meilleure surprise de cet Hold Our Fire, gardant le refrain pop autour duquel le groupe construit des improvisations de batterie, guitares et claviers. L’album s’achève par ‘3000 Days’ où le groupe se lâche enfin, oubliant l’alternatif pop pour le pur expérimental.

Plutôt que d’écouter cet album live, je vous invite à découvrir ce groupe en chair et en os en concert lorsqu’ils passeront près de chez vous. Cela n’a rien à voir.


Rédigé par Jean-Christophe le 01/11/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 14/11/2019 - Port Noir - Atabal - Biarritz
  • 14/11/2019 - The Ocean - Atabal - Biarritz
  • 14/11/2019 - Leprous - Atabal - Biarritz
  • 15/11/2019 - Haken - Salle Pleyel - Paris
Prochaines sorties