Neoprog.eu
Menu

Psykerion
Thought Chamber - Psykerion
Titre : Psykerion
Groupe : Thought Chamber
Sortie : 2013
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Inceptus
  • Exodus
  • Psykerion: The Question
  • In The Words of Avakus
  • Light Year Time
  • Kerakryps
  • The Black Hole Lounge
  • Circuits of ODD
  • Behind the Eyes of Ikk
  • Isle of Bizen
  • Xyrethius II
  • Recoil
  • Breath of Life
  • Transcend
  • Planet Qwinkle
  • Inner Peace

Formation en 2006

Ted Leonard [chanteur,guitariste], Michael Harris [], Mike Haid [batteur], Jeff Plant [], Bill Jenkins [clavier]

Un super-groupe de progressif mélodique extrême, un concept-album de space-opera, Ted Leonard (Spock’s Beard), Bill Jenkins (Enchant) et Michael Harris, voici une affiche bien alléchante. Thought Chamber, ce projet né en 2006 aux USA n’aura pourtant accouché à ce jour que de deux albums, Angular Perceptions en 2007 et Psykerion en 2013, tous deux sortis chez Inside Out.

L’humanité vole au secours des Xyrethians, attaqués par leur ennemi commun. Un long voyage interstellaire jusque la galaxie Psykerion, voilà pour l’histoire. Pour la musique, seize titres, allant du métal progressif technique à la Dream Theater à du progressif mélangeant influences latinos et espagnoles. Deux pièces de belle amplitude, “Behind the Eyes of Ikk” et “Transcend”, de toutes petites choses et des trois à cinq minutes en pagaille. Cinq instrumentaux dont les deux derniers qui s’élèvent au-dessus du simple intermède musical : “Xyrethius II” et “Planet Qwinkle”, voilà pour le programme.

Thought Chamber va mélanger un jeu qui se veut technique avec des partitions plus mélodiques sans convaincre. Pour la technique, leurs confrères américains du Théâtre des Rêves sont nettement plus crédibles. Pour le space-opera mélodique, Arjen Lucassen pourra leur donner des leçons pendant des décennies.

Le livret donne envie, de belles images de science-fiction que l’on doit au talentueux John E. Holland. L’histoire un peu moins, il faut l’avouer, quant à la musique… Il s’agit de bons musiciens qui se sont réunis en studio pour enregistrer Psykerion. Pas de doute, guitares, claviers, basse, batterie, le jeu est brillant. Je ne suis pas fan du chant de Ted, question de goût après tout. Mais croient-ils un seul instant à ce qu’ils sont en train de jouer ? A les entendre, nous n’en avons vraiment pas l’impression et c’est sans doute là le gros hic de Psykerion, l’album ne vous fera pas rêver, encore moins voyager alors qu’il s’agit d’un space-opera. Un comble !

L’album s’écoute, mais n’offre aucun intérêt au regard d’un Star One ou d’un Ayreon. Vous pourrez vous en passer sans mal.

Facebook : https://www.facebook.com/ThoughtChamber

Vidéo officielle :


Rédigé par Jean-Christophe le 22/01/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties