Neoprog.eu
Menu

Life
Time Grid - Life
Titre : Life
Groupe : Time Grid
Sortie : 2013
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Metal progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Deceit - instrumental
  • Emptiness - instrumental
  • Me
  • Premices
  • Blind
  • Zephir
  • Forsaken
  • Escape

Formation en 2001


Time Grid est un groupe franco suisse mélangeant du métal progressif avec du jazz et de la pop. Life est leur premier album, sorti après pas mal de galères et quelques changement dans la line up.

Musicalement, vous allez naviguer en eaux troubles. Certes il y a du métal progressif dans leur musique mais les constructions font beaucoup référence au jazz. Du coup la musique et le chant ne sont pas faciles à suivre à la première écoute, il va falloir habituer votre oreille à cette écriture atypique. Un peu dans le même genre il y a le groupe To-Mera avec Exile.
Deux voix de concert sur la plupart des titres: Laetitia Fontannaz et Mathias Reusser qui fait parfois penser un peu à un chanteur soprano.

Le groupe au complet se compose de :

Steve Huber: guitare et compositions
Mathias Reusser : chant, claviers et compositions
Laetitia Fontannaz : chant
Rémy Poussier : batterie
Pierre Sottas : basse
Yves Marguet: basse
Raphael Sudan: clavier

Life est un concept album en huit titres. Des morceaux complexes, assez longs (deux qui dépassent dix minutes), très instrumentaux, où les claviers prennent une place assez importante, où la double pédale côtoie des rythmes jazzy, où le chant suit parfois des lignes mélodiques à quatre vingt dix degrés de la musique, presque du chant d’opéra, bref pas de la pop de salon à écouter pour se détendre le soir. Il y a de la matière.

Il n’y a aucun titre ‘facile’ sur cet album avec une construction couplet refrain permettant de reposer ses neurones. Il va falloir donc faire un effort évident. Certaines parties sont éminemment techniques et les passages mélodiques sont assez rares. Le chant rajoute un niveau supplémentaire à la difficulté d’écoute, alors accrochez vous. Je ne sais pas si ce genre est très vendeur, même dans la petite alcôve des fans de progressif tant leurs compositions sont atypiques.

J’aime ou j’aime pas ? Difficile. Leur musique demande réellement un très fort investissement d’écoute et à la fin de l’album on sort un peu lessivé je l’avoue. Mais il y a de très bonnes choses dans les morceaux. J’aime particulièrement Premices, un instrumental débridé et Zephir pour son côté plus posé qui laisse le temps de se concentrer sur le chant.
En fait, lorsque que la musique part dans ses méandres tortueux et que le chant se met de la partie, mon cerveau est un peu écartelé et n’arrive plus à ce concentrer.

Alors à vous de voir, vous êtes prévenus, ce n’est pas de la pop guimauve que vous allez écouter là ni même du métal progressif facile.


Rédigé par Jean-Christophe le 25/02/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°9 Magazine n°8
Prochains concerts
Prochaines sorties