Neoprog.eu
Menu

love.blood.live
Transport Aerian - love.blood.live
Titre : love.blood.live
Groupe : Transport Aerian
Sortie : 2014
Label : Melodic Revolution Records
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Love - live
  • Inspire - live
  • Fog Vision - live
  • Float - live
  • Nightsky - live
  • Winter - live
  • Minor Moody - live
  • Triangle Town - live
  • Radio Void - live

Formation en 2003

Hamlet [clavier,batteur]

love.blood.live est le dernier album live du belge Transport Aerian avec Hamlet et Stephen Boeykens. L’univers musical de Transport Aerian, nous en avions parlé lors de la chronique de Bleeding, sombre, introspectif, déchirant, psychédélique également, ce sont mes mots. Comment l’artiste, accompagné d’un guitariste, arrive-t-il à restituer cela sur scène ?

En neuf titres, love.blood.live nous livre une partie de la réponse. L’album a été enregistré au cours de plusieurs concerts en Belgique, il ne s’agit donc pas de la restitution d’un seul et unique show. Le public en est absent, du moins dans l’enregistrement et du coup nous n’avons pas droit à ces instants magiques que je prise tant dans un live, quand l’artiste parle de lui, de sa musique, quand les spectateurs réagissent.

Restent donc neufs morceaux, sélectionnés, je l’imagine, pour leur qualité, joués en live avec deux musiciens. Hamlet chante, joue des claviers, guitares, basse, lance les boucles et samples et Stephen joue de la guitare. Vocalement Hamlet tient ses promesses de studio, sa voix possède le même charme en live. La musique elle aussi ne déçoit pas, l’univers musical de l’artiste est bien restitué malgré la difficulté de reproduire à deux les titres studio.

Ne connaissant pas toute la discographie de Transport Aerian, je ne peux comparer qu’avec ce que j’ai déjà entendu, mais je découvre avec plaisir des morceaux qui m’étaient jusqu’alors inconnus.

Dans les titres phares, il y a “Inspire”, “Winter” et ses sept minutes et quelques, son solo de guitare génial. Il y a également “Radio Void” qui déchire, bien torturé. J’ai découvert également avec plaisir “Minor Moody”, ce petit instrumental que je n’avais jamais entendu.

Dans love.blood.live, l’atmosphère live n’est pas du tout mise en valeur, prenez plus cet album comme un live studio comme on en fait de plus en plus. C’est un bon moyen de découvrir la musique de Transport Aerian, l’enregistrement est de qualité ce qui ne gâche rien.


Rédigé par Alter le 05/05/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 24/11/2017 - Intervals - Connexion Café - Toulouse
  • 25/11/2017 - Intervals - I.Boat - Bordeaux
  • 25/11/2017 - Wolve - Trabendo - Paris
  • 25/11/2017 - Vuur - Le Moulin - Marseille
Prochaines sorties