Neoprog.eu
Menu

Tre Ut
Trojka - Tre Ut
Titre : Tre Ut
Groupe : Trojka
Sortie : 2019
Label : Apollon Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • President - instrumental
  • Penger
  • Jakten
  • Orkan
  • Fly
  • Nattevakt
  • Forbi mørket
  • Grenseland
  • Å se
  • Tre ut

Formation en 2007

Gjert Hermansen [chanteur,batteur], August Riise [chanteur,clavier], Simon Kverneng [chanteur,bassiste]

Prenez trois musiciens de Bergen, enfermez-les dans un cabanon de pêcheur avec une guitare, une basse, un synthé et une batterie, collez votre oreille derrière la porte et écoutez. Vous entendrez peut-être naître un jazz funky imprégné de rétro progressif chanté dans une langue incompréhensible.

Trojka

Je vous présente Trojka et leur album Tre Ut, dix titres pour trois quarts d’heure où pointent de très nombreuses influences. Malgré leurs références à Yes, King Crimson, Genesis ou Rush, Trojka distille des pièces légères, alternant instrumental et chant, mêlant jazz et prog seventies dans un joyeux désordre. Derrière cette apparente insouciance à la Beatles se cache une musique extrêmement travaillée, ciselée même, passant d’un rythme à l’autre sans prévenir, faisant sonner des claviers vintages, juxtaposant funk, jazz, canterbury sans en faire de trop. Les titres courts contribuent certainement à rendre cet exercice de funambulisme aisé pour des oreilles non averties, mais dès que l’on écoute plus en détail la partition, toute facilité s’efface pour livrer la réelle complexité de leurs compositions.

Deux instrumentaux, nettement plus techniques, proches du prog fusion (‘President’, ‘Orkan’) côtoient des pièces chantées à trois voix qui, si elles comportent elles aussi des éléments jazz progressif, semblent nettement plus accessibles, comme ‘Jakten’ ou ‘Fly’ qui hélas s’achève sur un fade out décevant. ‘Greenseland’ joue sur les deux tableaux. Après une longue ouverture instrumentale digne de In The Court Of King Crimson, le titre s’offre un final chanté assez bref, lançant un pont entre ces deux univers très différents. ‘A se’ suit le même schéma, mi-instrumental, mi-chanté, trouvant une fois encore un bel équilibre. Le dernier morceau ‘Tre Ut’, le plus long de l’album avec plus de sept minutes, joue également sur plusieurs tableaux, jazzy, rétro progressif, chanté. Il montre cependant les limites de l’art en la matière avec un passage rythmique aux claviers qui ne sera pas forcément du goût de tout le monde, et une durée qui rend quelque peu indigeste la composition très alambiquée, malgré son semblant de légèreté.

Cet album plaisant rend abordable un genre musical habituellement réservé aux initiés du prog. Il ne marquera pas cependant les esprits mais s’écoute agréablement.


Rédigé par Jean-Christophe le 21/03/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
  • 03/10/2020 - Shuffle - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - UnCut - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - Klone - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - Gens de La Lune - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
Prochaines sorties