Neoprog.eu
Menu

Frequency
Ummagma - Frequency
Titre : Frequency
Groupe : Ummagma
Sortie : 2015
Label : Moon Sounds Records
Format : CD
Genre : Space rock

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Orion
  • Lama
  • Winter Tale
  • Galacticon - instrumental
  • Ocean Girl
  • Lama (Robin Guthrie Remix)
  • Lama (Malcolm Holmes' OMD Remix)
  • Lama (Lights That Change Remix)

Formation en 2003

Shauna McLarnon [], Alexander Kretov [samples]


Ummagma est un duo réunissant Shauna, canadienne originaire du Yukon, et Alexx, originaire d'Ukraine occidentale. En couple sur scène comme dans dans la vie, l'histoire musicale de nos deux tourtereaux commence en 2003 à Moscou, ville d'études de notre canadienne. Même si à l'origine Shauna chantait à capella avec divers artistes russes, et Alexx était un guitariste se familiarisant avec l'enregistrement, le couple semble avoir trouvé sa vitesse de croisière avec une répartition des rôles pour chacun. La composition et les voix étant une composante commune au couple, Shauna s'occupe en plus des paroles et du 'management'. A Alexx sont confiés plus particulièrement la gestion des instruments, les arrangements et le travail technique en studio (mixage, mastering, vidéo).

Ummagma

Que se cache-t-il derrière ce buisson bleuté de capucine ? Cinq titres d'une durée de deux à cinq minutes totalisant un petit quart d'heure, ainsi que trois remix basés sur le second titre Lama. Le premier titre Orion annonce un style space-électro-pop scintillant et clair, à l'image de gouttes de pluie s'écrasant et éclaboussant la voix claire de Shauna, sur un accompagnement calme et zen de guitare, des sonorités de violon et de petites décorations électroniques. Lama continue sur un registre assez planant, avec encore une fois une voix féminine qui emplit l'espace et me fait penser un peu à la voix de Nordic Giants. Le titre part enfin avec la batterie et son rythme entrainant, la guitare s'affirme au refrain, la voix prend moins de place et trouve pour moi ses limites sur les aigües. Après le refrain vient ….. heu …. c'est déjà fini ? Winter Tale, titre où il faut juste se laisser porter, retrouve cette voix planante qui se répète en écho et en canon. Quelques cristaux fusent, la voix nous berce, voilà voilà … Galacticon est le titre qui parvient enfin à me faire décoller. Une belle sonorité d'orgue cristallin, dans un style grandiose et imposant, nous sommes bien sûr encore dans l'espace, en mode science fiction, à bord d'un vaisseau traversant le cosmos et passant une nouvelle porte galactique. Les images de Blade Runner surgissent, ce titre a toute sa place dans une scène anthologique d'un film de SF. Superbe. Nous entendons ensuite la voix de Alexx dans le très court titre suivant, Ocean Girl, toujours dans un registre atmosphérique, sur des notes aériennes de guitare et de ce qui semble être un bandonéon. Très bien, mais encore un titre qui ne décolle pas et qui me semble inachevé.

Les trois derniers titres sont des remix de Lama : le premier avec un son plus spatialisé des guitares, le second, un remix de Malcolm Holmes - le batteur de Orchestral Manoeuvres in The Dark - qui nous replonge dans les voix vocodées, l'electro et la rythmique des années 80, et qui m'a spontanément fait penser à Pet Shop Boys, et le troisième, plus ouaté, plus atmosphérique, qui, à coup de sabres électroniques et de grands câbles métalliques frappés en résonnance, reste aussi bien ancré dans les eighties.

A part le côté planant et atmosphérique, difficile de trouver un côté prog sur cet album, mais là n'est encore et toujours pas la question. Ce qui me gène le plus est l'impression de rester sur ma faim, comme la sensation d'un bon matériel de base qui soit ne démarre pas, soit n'est pas complètement développé. On peut émettre l'hypothèse que quand on plane on plane, il n'y a besoin ni de début ni de fin. Peut-être. Je reste quand même sur ma faim.

Facebook: https://www.facebook.com/ummagma/

Vidéo :


Rédigé par Laurent le 15/01/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties