Neoprog.eu
Menu

Back above the clouds
Warmrain - Back above the clouds
Titre : Back above the clouds
Groupe : Warmrain
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Rock mélodique
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Fading Star
  • Absent Friends
  • Running out of Time
  • Alone in Silent Harmony
  • I Should Be Seeing Stars by Now
  • New Dawn
  • Metamorphosis
  • Here Comes the Rain Again (Extended Version)
  • A Hundred Miles High
  • Live the Dream
  • Free Now
  • Flying Dreams
  • Absent Friends (Reprise)
  • Luminous Star (More Than a Memory)
  • Equilibrium

Leon Russell [chanteur,guitariste,batteur], Simon Bradshaw [bassiste], Matthew Lerwill [guitariste]

Ce Back Above The Clouds du groupe anglais Warmrain arrive peu de temps après un magnifique EP dont vous pouvez retrouver la chronique ici, chronique que je pourrais presque reprendre à l'identique pour parler de ce premier album du groupe anglais, qui s'inscrit dans sa continuité.
La guitare acoustique et le chant dominent sur les quinze titres de cet album, et si la guitare électrique est bien évidemment de la partie, elle est utilisée pour sublimer les morceaux par de très belles et subtiles envolées, et non pour les remplir.
Pas de solos à rallonge ni de notes inutiles donc, mais une recherche permanente de la note juste, placée au bon endroit et au bon moment, le tout soutenu par une section rythmique plutôt en retrait, mais qui participe grandement à la réussite de l'ensemble.

warmrain

Si cet album est progressif, ce n'est certainement pas par ses longues pièces ni par sa technique à outrance, mais plutôt par l'insertion ça et là de petits clips sonores, voix masculines sur l'instrumental floydien 'Alone In Silent Harmony' et sur 'I Should Be Seeing The Stars By Now' plus proche du Cosmograph de The Man Left In Space, bruits d'enfants sur 'A Hundred Miles High', bruit d'horloge sur 'Running Out Of Time' sur lequel on retrouve l'influence d'Anathema ou encore rires sur le Blackfield-ien 'Equilibrium’.



Progressif aussi par de subtils changements de rythmes comme sur l'énergique 'Fading Star', et par des envolées à la guitare électrique sur lesquelles l'influence de David Gilmour se fait sentir à chaque instant tout au long de ce magnifique album.
L'influence qu'a Pink Floyd sur la musique du groupe est d’ailleurs évidente, comme celle toute aussi évidente d'Anathema ou Steven Wilson, mais aussi certaines plus subtiles telles Riverside sur 'Absent Friends' ou Pineapple Thief sur 'Luminous Star'.

warmrain

Warmrain privilégie l’émotion sur ce premier album plein de mélancolie qui aborde comme thème central la reconstruction après la perte d'un être cher.
Ecouter Back Above The Clouds équivaut à se glisser bien au chaud sous une couette en plumes alors que la pluie tombe à l’extérieur. Une sensation de douceur s’empare alors de vous et vous fait sentir bien, sensation renforcée par la production « chaude » et soignée de John Mitchell (Arena, It Bites).

Warmrain est assurément un groupe à suivre et un de mes gros coups de cœur de ce mois de juin, alors faites-vous une fleur et plongez dans cette véritable perle qu'est cet album.


Rédigé par Marc le 24/06/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 22/09/2019 - Dirty Red Shirts - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 26/09/2019 - Rendezvous Point - L'usine à Musique - Toulouse
  • 26/09/2019 - Vola - L'usine à Musique - Toulouse
  • 26/09/2019 - Riverside - Substage - karlsruhe
Prochaines sorties