Neoprog.eu
Menu

Bruised Sky
We Are Kin - Bruised Sky
Titre : Bruised Sky
Groupe : We Are Kin
Sortie : 2019
Label : Bad Elephant Music
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Circles
  • The Fawn
  • Leave Me Be
  • Bruised Sky
  • I Won't Go Back
  • Nothing More
  • Paper Boat

Formation en 2014

Emma Brewin-Caddy [chanteur], Gary Boast [batteur], Lee Braddock [bassiste], Daniel Zambas [guitariste,clavier]

Bruised Sky est le troisième album des anglais We Are Kin, et comme l'explique Daniel Zambas, claviériste et membre fondateur du groupe, celui-ci se démarque volontairement des deux précédentes productions du groupe par son absence de guitare au profit des claviers et de l'exploration sonore que ceux-ci permettent.

C'est donc dans un souci d’évolution que cet album qui, pour la première fois dans l'histoire du groupe, a été écrit par l'ensemble des membres, nous propose quelque chose de totalement différent de ce à quoi celui-ci nous avait habitué.

Le groupe évolue ici dans un registre pop/trip hop plutôt que dans celui du rock progressif à proprement parler, même si certains éléments nous ramènent parfois vers ce genre comme sur 'Nothing More' à la construction recherchée, ou encore vers des rivages plus pop tels les morceaux 'Leave Me Be' et son magnifique refrain, ainsi que 'Bruised sky'.

'Circles', titre qui ouvre l'album, l’ensorcelant 'The Fawn', l'hypnotique 'I Won't Go Back' ou encore les dix minutes de 'Paper Boat' évoquent quant à eux les pionniers du trip hop, Massive Attack en tête, en proposant toutefois une version plus planante du genre, le tout soutenu par la voix aux accents « soul/jazz » d'Emma Brewin-Caddy qui apporte à l'ensemble la finesse nécessaire à la musique mélancolique du groupe.

Si vous recherchez du pur progressif aux titres longs et alambiqués, passez votre chemin, sinon laissez-vous tenter.

We Are Kin nous propose un troisième album réussi dont l'éclectisme devrait plaire à ses fans les plus ouverts ainsi qu'aux amateurs de musique sophistiquée. Le seul point négatif, à mon goût, est une certaine linéarité dans les compositions qui à la longue peut rebuter mais qui n’ôte rien à la qualité de ce Bruised Sky.


Rédigé par Marc le 29/07/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties