Neoprog.eu
Menu

Temple
AERIS - Temple
Titre : Temple
Groupe : AERIS
Sortie : 2013
Label : EX-TENSION
Format : CD
Genre : Fusion

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • FLAME - instrumental
  • RICHARD-HORIZON-ROBOT - instrumental
  • CAPTAIN BLOOD - instrumental


AERIS est un groupe instrumental nantais qui sort son premier album chez Ex Tension Records.

Le groupe se compose de Manuel Adnot à la guitare, Boris Louvet à la batterie, Emerson Paris à la basse et Louis Godart en invité à la guitare.

Temple c’est du doom métal progressif instrumental a tendance psychédélique, autant dire une musique assez confidentielle qui ne remplira pas les stades sauf peut-être au Hell Fest.

L’album se décompose en trois titres Flame et Richard-Horizon-Robot qui comportent tous deux trois parties et Captain Blood pour un peu moins de trente minute de musique.

La première impression n’est hélas pas bonne, problème de production, le son n'est vraiment pas au rendez-vous à mon goût et c’est bien regrettable dans ce genre musical où les guitares saturées prennent une grande importance. Saturation plus saturation sature le son et on n’entend plus grand chose derrière.

Le premier morceau, Flame, est vraiment dans cette optique de guitare saturée justement. Il démarre de manière métal avec Fire Theme et vire rapidement au doom, psychédélique et expérimental. Une musique très sombre, pesante même qui finit par se lâcher un peu sur la troisième partie, Rising Light, qui porte bien son nom.

Richard-Horizon-Robot mélange plus les genres, nettement moins doom et plus rythmé, toujours très expérimental avec de nombreux motifs répétitifs, la musique devient technique, un peu ardue mais nettement plus intéressante à mes oreilles. La seconde pièce du titre, Horizon, sonne comme une harpe, des notes cristallines égrenées à la guitare, un agréable et surprenant break lumineux dans cette noirceur musicale. Robot qui finit le titre rebondit sur cette atmosphère et vire à de la fusion avant de replonger dans le doom.

Captain Blood termine l’album, titre entre psychédélique et fusion ou la partie rythmique s’offre un brillant passage avant que la basse joue solo quelques notes planantes dans le lointain et que revienne progressivement tous les instruments du groupe. Un morceau nettement plus accessible malgré un démarrage un peu ardu.

Temple, malgré un son assez déplorable, offre un instrumental varié, assez technique qui séduira assurément les amateurs de doom métal, de psychédélique, mais sans doute pas de prog classique. A vous de voir, il y a de beaux passages. Le groupe est jeune, il a le temps de progresser et de s’offrir une production digne de ce nom.


Rédigé par Jean-Christophe le 30/08/2013
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 06/12/2020 - Leprous - Munin.live - Internet
  • 12/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 13/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 19/12/2020 - Steve Hogarth - Internet - Internet
Prochaines sorties