Neoprog.eu
Menu

The Darkest Skies Are The Brightest
Anneke Van Giersbergen - The Darkest Skies Are The Brightest
Titre : The Darkest Skies Are The Brightest
Groupe : Anneke Van Giersbergen
Sortie : 2021
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Pop

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Agape
  • Hurricane
  • My Promise
  • I Saw A Car
  • The Soul Knows
  • The End
  • Keep It Simple
  • Lo And Behold
  • Losing You
  • Survive
  • Love You Like I Love You

Formation en 2012

Anneke Van Gierbergen [chanteuse]

Les histoires d'amour finissent mal en général. Elles donnent aussi souvent naissance aux plus belles œuvres d'un artiste, quelle que soit sa discipline.

Prenons l'exemple d'Anneke Van Giersbergen. Suite à des problèmes financiers suivant l'album et la tournée de son projet Vuur, mais surtout à des problèmes dans sa vie privée, celle-ci décide de se retirer seule avec sa guitare dans une cabane au milieu de la forêt à la périphérie de sa ville natale Eindhoven pour faire le point.
Arrivée à un tournant de sa relation, elle se décide, plutôt que de céder à la dépression, de coucher ses émotions sur le papier et de les accompagner de délicats accords de guitare, c’est ainsi que naît ce The Darkest Skies Are The Brightest.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres !

Plus connue pour ses participations à des groupes axés sur les grosses guitares (The Gathering, Vuur, The Gentle Storm, Napalm Death...), elle se détache cette fois-ci totalement de son univers Hard / rock / progressif habituel pour nous charmer avec onze titres sur lesquels l’électricité laisse la place à la guitare acoustique, aux cordes ('Agape', 'My Promise'), à la trompette ('Hurricane') ou encore aux percussions ('Survive').
Onze chansons simples, dépouillées de tous artifices et qui laissent le champ libre à la voix d'une pureté cristalline de l'ange batave pour nous envelopper d'un voile de douceur .



Les thèmes abordés sur cet album très personnel peuvent faire écho en chacun de nous parce qu'il porte en lui les doutes et les blessures que peuvent provoquer les hauts et les bas d'une relation amoureuse, et les mélodies mélancoliques créées par Anneke les expriment avec une extrême justesse. Le chant se fait quant à lui déchirant pour évoquer un amour qui se termine sur les émouvants 'Agape', 'My Promise' (avec les pleurs déchirants d’un violon tzigane), et 'The End', trois titres qui bénéficient de superbes arrangements de cordes. Il sait aussi se faire léger sur le plus orienté pop 'The Soul Knows' ou sur les plus orientés folk comme l'enjoué 'I Saw A Car' aux accents Bush-iens (pas George, Kate) et 'Keep it Simple'.
'Losing You' quant à lui est, à mes yeux, le joyau de cet album. Un titre mélancolique sur lequel la magie de la voix d'Anneke opère à son maximum, prouvant s'il en est encore besoin, à quel point elle est une grande interprète en plus d’être une compositrice et une musicienne de talent.



Ce disque conçu dans des moments émotionnellement difficiles pour la chanteuse laisse quand même entrevoir quelques touches d'optimisme sur l'entraînant 'Survive', sur 'Lo And Behold' ou sur 'Love You Like I Love You' qui prouve que Anneke a choisi d'aller de l'avant et de nous délivrer un message d'espoir bienvenu en cette période troublée.

The Darkest Skies Are The Brightest est un disque lumineux, d'une infinie douceur, qui malgré une production un peu légère, n'a aucun problème à nous emporter avec lui.

Assurément mon album préféré de toute la discographie de Mme Van Giersbergen.


Rédigé par Marc le 17/02/2021
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°8 Magazine n°7
Prochains concerts
Prochaines sorties