Neoprog.eu
Menu

Master Device & Slave Machines
Armed Cloud - Master Device & Slave Machines
Titre : Master Device & Slave Machines
Groupe : Armed Cloud
Sortie : 2017
Label : Friea Music
Format : CD
Genre : Métal symphonique
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Save Yourself
  • The Crack
  • Withered White
  • Mobocracy
  • Mirror Mirage
  • Warhead
  • The Cycle
  • King Lear
  • Dancing Spirit
  • Ascension

Formation en 2012

Sander van der Meer [guitariste], Boris Suvee [bassiste], Remco van der Veen [clavier], Daan Dekker [chanteur], Rico Noijen [batteur]

Sur les routes sinueuses des Vosges, sous des trombes d’eau, dans l’habitacle embué d’une Clio, j’ai écouté pour la première fois Armed Cloud. Du hard rock metal symphonique venu des Pays-Bas qui apportait de la lumière dans les nuages noirs de cette journée de novembre.

Armed Cloud

Une armure vide faite de chaînes se dresse dans la galerie d’un château industriel.
Master Device & Slave Machine, dix morceaux faciles d’écoute, alliant metal, progressif et symphonique. Musclé comme du Iron Maiden, progressif comme Arena, metal comme Cirrha Niva, le quintette de Nijmegen n’invente rien de nouveau mais joue sa partition avec talent. Guitare et chant heavy, claviers progressifs, arrangements symphoniques et rythmique dansante, Armed Cloud joue de valeurs sûres pour délivrer un metal grand public fort agréable à écouter.

La pièce la plus frappante de cette heure s’intitule ‘Dancing Spirit’, avant-dernier titre du concept album, plus de dix minutes débutant sur une guitare classique, violoncelle et violons, suivi de piano. Cinquante secondes qui amènent la voix de Daan Deckker - qui n’est pas sans rappeler celle de Stu Nicholson - sur le devant de la scène, pour poursuivre avec un rock symphonique progressif de belle tenue. L’album construit une atmosphère steam punk sur le trépidant ‘Save Yourself’ aux accents tout d’abord industriels qui vire ensuite au heavy. Vous entendrez également du grunge metal symphonique dans ‘The Crack’ avant de glisser vers des atmosphères à la Arena tout particulièrement sur ‘Whithered Whote’ ou ‘Warhead’.

La voix de Daan, les soli de Wouter et la basse de Boris contribuent beaucoup à l'intérêt de Armed Cloud. Mélange de genres, Master Device & Slave Machine s’écoute avec plaisir, mais peu de morceaux retiennent l’attention au final. Vous passerez cependant une​ heure plaisante en leur compagnie.

Facebook : https://www.facebook.com/armedcloud/

Vidéo :



Rédigé par Metalleux le 31/01/2018
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 22/02/2018 - Ange - L'Autre canal - Nancy
  • 25/02/2018 - Vuur - Z7 - Pratteln
  • 27/02/2018 - Orphaned Land - LE PETIT BAIN - Paris
  • 28/02/2018 - Orphaned Land - Le Ferrailleur - Nantes
Prochaines sorties