Neoprog.eu
Menu

Liquid
Blind Ego - Liquid
Titre : Liquid
Groupe : Blind Ego
Sortie : 2016
Label : The Gentle Art of Music
Format : CD
Genre : Rock
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • A Place In The Sun
  • Blackened
  • What If
  • Not Going Away
  • Never Escape The Storm
  • Tears And Laughter
  • Hear My Voice Out There
  • Quiet Anger
  • Speak The Truth

Formation en 2007


Membres :

Kalle Wallner [guitars, keyboards, bass, backing-vocals], Arno Menses [vocals], Erik EZ Blomkvist [vocals], Aaron Brooks [vocals], Sebastian Harnack [bass], Ralf Schwager [bass], Heiko Jung [bass], Michael Schwager [drums]

Sept ans après Numb, successeur de Mirror, Kalle Wallner (guitariste de RPWL) nous a concocté un nouvel opus de Blind Ego intitulé Liquid qui va en scotcher (avec deux glaçons svp !) plus d’un tant il est enivrant !

A l’écoute de ce troisième opus de Blind Ego, il est clair que nous avons affaire à une fusion de styles originale qui sort des sentiers battus, voir rebattus ! Alors, je prends le parti de faire fi de rétrospective et analyses en tout genre sur les albums précédents ou sur son groupe principal RPWL ; Kalle Wallner l’a dit lui-même, Blind Ego est un projet et non un groupe ou super groupe régulier, et le line-up en est la parfaite illustration.

La nouvelle formation comprend trois préposés au chant, Ez Erik Blomkvist (Seven Thorns), Aaron Brooks (Simeon Soul Charger) et Armo Menses (Subsignal) ; trois bassistes officient sur Liquid, Sebastian Harnack (Sylvan), Ralph Schwager (Subsignal) et Heiko Jung (Panzer Ballet) et derrière la batterie, nous retrouvons Michael Schwager comme sur l’opus précédent. Les parties de clavier, réduites en une portion congrue, sont assurée par Kalle lui-même. Le mixage est irréprochable avec, aux manettes, Yogi RPWLang.

Blind Ego - Liquid

J’ai bu et rebu ce précieux Liquid goulument avant de trouver l’angle d’attaque de cette chronique et, au final, je vous propose une plongée au cœur de cet album par les titres communs à un chanteur. Le parti pris de la production est d’alterner Erik EZ Blomkvist, capable de passer d'une voix claire à une voix plus métal sur les titres impairs, et Arno Menses doté d’une voix claire et chaude qu’il maîtrise parfaitement pour les pairs, Aaron Brooks interprétant la composition de clôture.

Les titres où Erik EZ Blomkvist est crédité :

‘A place in the sun’ qui ouvre l’album démarre tambour battant, un brûlot tout en puissance “contenue” ou le chant expressif d’Erik EZ Blomkvist fait merveille. A ce stade, si l’on m’avait fait écouter ce morceau en blind test, j’aurais bien été incapable d’en citer les auteurs !

‘What if’ débute en eau dormante qui finit par bouillir dans une folle sarabande hard rock bien servie par un chant expressif et des riffs de guitare mordants à souhait ; le tout soutenu par une base rythmique invasive du plus bel effet.

‘Never escape the storm’ est un titre que j’ai réécouté en boucle pour en tirer la quintessence ! Superbe montée en force tranquille de cette tempête musicale dont vous ne sortirez pas indemne définitivement. Imaginez une déferlante de vagues émotionnelles traversée par des éclairs lumineux de la guitare de Kalle !

‘Hear my voice out there’, implacablement structuré et balancé, ce titre nous ramène sur des rivages hard rock plus classiques, gouleyants et pêchus à souhait ; le genre de compo qui vous rendra de bonne humeur dès le matin.

Les titres où Arno Menses est crédité :

‘Blackened’, le single officiel disponible à l’écoute sur Youtube :



Une superbe composition en vitrine promotionnelle, en terrain connu, qui fait mouche et qui comblera les fans des opus précédents comme les nouveaux à venir ! A vous de juger.

‘Not going away’ est un délicieux sandwich croquant avec une partie chantée enfermée entre deux tranches instrumentales inspirées et … tranchantes.

‘Tears and laughter’ est une compo qui a l’art de surfer avec élégance sur des vagues hard rock bien trempées.

‘Quiet anger’ est le seul titre instrumental de l’album. L’entente des musiciens y est palpable, à mon avis, ils ont pris un bon pied à fusionner ainsi ! A souligner, la formidable prestation de Heiko Jung à la basse (l’unique de l’opus).

Le bouquet final de ce magnifique feu d’artifice est ‘Speak the truth’, une ballade émotionnelle, à la puissance sous jacente, ponctuée d’un fantastique solo de guitare wallnérien, que du bonheur ! Pour son unique apparition, Aaron Brooks nous livre une interprétation sur mesure bien appuyée par un contre-chant du plus bel effet.

Le challenge d’avoir recours au talent de trois chanteurs paraît osé, voire risqué, et peut en laisser certains interrogatifs ; pour ma part, je n’y vois qu’un flux de richesse supplémentaire tant ce surprenant ‘Liquid’ coule de source fraîche, fait preuve d’homogénéité dans les différentes facettes de ces compositions et irrigue de nouveaux territoires.

Intensité mélodique, puissance palpable, charge émotionnelle, virtuosité, zébrures illuminées de soli de guitare, tous les ingrédients sont harmonieusement mélangés avec passion et talent par Blind Ego dans ce formidable shaker musical jouissif!

Un opus plus que recommandé … Indispensable !!!!!!

Facebook : https://www.facebook.com/blindego

Vidéo :


Rédigé par Yesiam le 26/09/2016
Commentaires
Aucun commentaire
A lire aussi
Prochains concerts
  • 23/06/2017 - Pain Of Salvation - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 23/06/2017 - Queensryche - Le Forum - Vauréal
  • 24/06/2017 - Tokamak - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 24/06/2017 - Lazuli - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
Prochaines sorties