Neoprog.eu
Menu

In The Light
Cold Lands - In The Light
Titre : In The Light
Groupe : Cold Lands
Sortie : 2020
Label :
Format : CD
Genre : Rock atmosphérique

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Moon Circle
  • The Liars Prayer
  • My Vision
  • City of Water
  • Crossing
  • Face The Light
  • Wasted in the Wind
  • I Begin
  • The Blue Men
  • He's Coming
  • Here You Are
  • The Winged Fog

Formation en 2011

Alexandre Martorano [chanteur]

Lorsque Alexandre Martorano nous a proposé de parler de In The Light dans nos colonnes, je lui ai répondu que le rock atmosphérique n’entrait qu'occasionnellement dans nos publications. Mais c’était sans compter le fait que Cold Lands vient de Grenoble, la pouponnière à talents qui a donné naissance à des groupes comme anasazi. Alors j’ai poussé l’écoute de In The Light au-delà de la simple curiosité, et grand bien m’en a pris.

Né en 2011, Cold Lands a commencé comme quatuor, donnant naissance à un EP suivi de peu d’un album. Cependant, à l’inverse de nombreuses formations, le groupe s’est transformé en projet solo, avec uniquement Alexandre aux commandes. Cinq années après l’album Inside, Cold Lands renaît de ses cendres avec un premier single, et le dix octobre prochain proposera cinquante minutes de musique et douze morceaux de rock atmosphérique.

Atmosphérique, metal, alternatif, acoustique, In The Light donne la part belle au chant d’Alexandre. Tool, Porcupine Tree, Police ou Riverside se retrouvent dans la musique relativement élaborée pour un projet en solitaire avec une batterie travaillée, de nombreuses nuances de guitares électrique et acoustiques (‘City of Water’) et à l'occasion du piano (‘Waste in the Wind’).

Le rock initialement annoncé comme atmosphérique se pare souvent de riffs lourds (‘Crossing’), le rapprochant pour quelques mesures du post metal. Mais vous découvrirez également deux pièces épurées, ‘Waste in the Wind’ tout au piano et ‘Here You Are’ à la guitare acoustique qui proposent des accalmies au coeur de cette tempête d’émotions. Une écriture couplet/refrain avec parfois une introduction (‘The moon Circle’), souvent une courte section instrumentale​ (‘My Vision) et presque toujours un chant accompagné des échos et des choeurs enregistrés par Alexandre.

Si je devais mettre en lumière un seul des titres de In The Light, ce serait ‘Crossings’. La pièce conjugue avec bonheur mélancolie et rage, changements de tempo, multiples influences, et tout cela en pas loin de sept minutes.

Je pourrais reprocher à l’album une certaine monotonie de la ligne vocale, des compositions relativement classiques ainsi qu’une production perfectible, mais honnêtement In The Light m’a transporté bien au-delà de ce que je pouvais imaginer, et pour un projet solo autoproduit, nous avons là un très beau disque que je vous invite à découvrir dès sa sortie.

En attendant, vous pouvez toujours écouter ‘The Liars Prayer’, titre avec lequel j’ai fait connaissance avec l’artiste :




Rédigé par Jean-Christophe le 16/09/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties