Neoprog.eu
Menu

Original Machines
Conrad Keely - Original Machines
Titre : Original Machines
Groupe : Conrad Keely
Sortie : 2016
Label : Superball Music
Format : CD
Genre : Pop progressive

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Original Machines
  • Warm Insurrection
  • In Words Of A Not So Famous Man
  • Inside The Cave
  • Drive To Kampot
  • Engines Of The Dark
  • Your Tide Is Going Out
  • Row Away
  • Lost The Flow
  • Nothing That I Meant (Interstellar)
  • The Jungles
  • All That's Left Is Land
  • Hills Of K-Town
  • Drive Back To Phnom Penh
  • Forbidden Stones
  • Out On The Road
  • Rays Of The Absolute
  • Trust The Knowledge
  • Looking For Anchors
  • All Molten
  • Waimanalo Drive
  • Spotlight On The Victor
  • Marcel Was Here
  • Before The Swim

Formation en 2015



Conrad Keely est connu pour être le chanteur de ... And You Will Know Us By The Trail Of Dead, ce groupe texan dont nous avons déjà parlé ici. Conrad s’embarque en solo pour un album pop rock de vingt quatre titres. Un CD qui explore, sur des pièces très courtes, tout une panoplie musicale sans frontière. Ce n’est pas du progressif et cependant l’envie d’en parler m’a titillé dès la première écoute. Des Beatles au psyché en passant par du Bod Dylan, il y en a pour tous les goûts et cette forte diversité sonore contribue au plaisir de Original Machines. Difficile de croire que Conrad ait quelque chose à voir avec ... And You Will Know Us By The Trail Of Dead quand on découvre son album solo, tant son univers s’éloigne du groupe.

Conrad Keely

Cet irlandais et thaïlandais émigré à Hawaï alors qu’il avait cinq ans est un multi-instrumentaliste accompli puisqu’il compose, chante, joue de la guitare, des claviers et de la batterie. Son premier album solo reflète bien son éclectisme musical et des influences qui vont du rock progressif à la pop.

En musique, j’aime prendre le temps, laisser la mélodie se construire, monter, se transformer et puis s’éteindre. Pourtant cette succession de morceaux dont le plus long atteint trois minutes trente, basculant d’un genre à l’autre sans prévenir, a réussi là où nombre d’albums de pop rock échouent, à savoir me captiver. Je n’aurais probablement pas écouté Original Machines si Conrad n’avait été le chanteur d’un groupe que je connais un peu, c’est affligeant, mais trop de musique à découvrir oblige à quelques choix.

Bien des titres me font penser à ce que jouait John Mitchell dans The Urbane, si vous connaissez. La richesse de ce projet solo surprend, tout est joué par un seul homme et cela sonne très bien. Il faut savoir qu’Original Machines a été composé et enregistré en tournée, dans le bus, sur un iPad, oui vous avez bien lu, des sons numériques, qui même pour un casse bonbons n’égratignent pas l’oreille en mp3. Évidement, si vous poussez le son dans ces retranchements, sur une hifi digne de ce nom, vous ne retrouverez pas forcément l’attaque et la finesse de tous les instruments.

Quels sont les temps forts de Original Machines ? Honnêtement je ne sais que vous répondre mais je vais vous livrer les trois titres que je préfère, au feeling : ‘Inside The Cave’, ‘Your Tide Is Going Out’ et ‘All That’s Left Is Land’. Je me suis laissé porter par les mélodies, tantôt planantes, tantôt plus complexes, sans me poser réellement la question et je crois qu’il ne faut pas le faire. Installez-vous confortablement au chaud dans votre salon et laissez les morceaux couler, oubliez le reste et appréciez l’album.

Facebook : https://www.facebook.com/conradkeelymusic

Video :


Rédigé par Jean-Christophe le 06/01/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 26/09/2020 - Asylum Pyre - Facebook streaming - Internet
  • 03/10/2020 - Shuffle - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - UnCut - Halle La Verrière - Meisenthal
  • 03/10/2020 - Klone - Halle La Verrière - Meisenthal
Prochaines sorties