Neoprog.eu
Menu

Inhale - Exhale
Glaston - Inhale - Exhale
Titre : Inhale - Exhale
Groupe : Glaston
Sortie : 2017
Label :
Format : CD
Genre : Post-rock
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Games of Tones - instrumental
  • Mariana Trench Skycrapers - instrumental
  • This isn't Happening - instrumental
  • Ritou - instrumental
  • In the End - instrumental
  • Better Luck Next Time - instrumental
  • Implosions and Her - instrumental
  • Sunnar - instrumental
  • Noir - instrumental
  • Levitating - instrumental

Formation en 2014

Selina Maisch [clavier], Michael Jake Gutzwiller [guitariste], Timo Beeler [bassiste]

Des filaments dorés d’air glissent de la bouche jusqu’aux bronchioles, plongeant dans une ondée bleutée aux bulles d’oxygène pétillantes; Inhale Exhale. De Bâle à Zurich, l’autoroute serpente, traversant montagnes et survolant vallées encaissées. Plus d’une heure de voyage, le temps d’écouter le premier album de Glaston, quatre jeunes musiciens suisses.

Glaston

Un batteur, un bassiste, un guitariste et, chose plus inhabituelle, une pianiste. Du post-rock avec piano, une particularité qui ne nous aura pas échappé et qui justifie aujourd’hui la découverte de leur album sorti en octobre dernier. Si Glaston s’auto proclame post-rock, je lui collerais​ plutôt l’étiquette post prog instrumental avec sa basse parfois plus intrusive que la guitare (‘Game of Tones’) et l’omniprésence du piano (‘Better Luck Next Time’). La guitare respecte effectivement les codes du post (‘Marianna Trench Skycrapers’), pour la batterie, rien de moins certain (‘Implosions and Her’). Nous avons donc là un quatuor suisse hybride, qui se démarque, alliant motifs répétitifs (‘In the End’) et une écriture parfois complexe comme dans ‘Ritou’, un titre aux accents jazz rock progressif, dynamique, développé, et sans doute le plus fort de l’album.

Dix pièces, de la très courte ‘This isn’t Happening’ à la plus longue, ‘Ritou’ (neuf minutes), Inhale Exhale est un voyage rock cinématique où motifs obsédants (‘Sunnar’) côtoient des sections nettement plus denses. Si souvent les premières parties des morceaux sont prometteuses (‘Games of Tones’, ‘Better Luck Next Time’), le quatuor parfois peine à les développer ensuite, mais c’est une des faiblesses que je reprocherai toujours au post-rock.

L’originalité de Glaston tient en son batteur fou qui a du se faire éjecter du plusieurs groupes de metal avant de tomber dans Glaston, en sa pianiste et en son bassiste qui sait occuper le terrain laissé souvent vacant par la guitare. La force de Inhale Exhale est de proposer plus d’une heure d’instrumental qui passe très vite, s’écoute et se réécoute avec plaisir. Pour ma part, l’album contient deux temps forts remarquables, ce ‘Ritou’ dans sa première moitié et le dernier titre, en suspension au piano, ‘Levitating’.

Facebook : https://www.facebook.com/glastonmusic/

Bandcamp :


Rédigé par Jean-Christophe le 11/04/2018
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties