Neoprog.eu
Menu

I See You
Gong - I See You
Titre : I See You
Groupe : Gong
Sortie : 2014
Label : Madfish
Format : CD
Genre : Jazz rock
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • I See You
  • Occupy
  • When God Shakes Hands with the Devil
  • The Eternal Wheel Spins
  • Syllabub
  • This Revolution
  • You See Me
  • Zion My T-Shirt
  • Pixielation
  • A Brew of Special Tea
  • Thank You
  • Shakti Yoni & Dingo Virgin

Formation en 1969


Gong - I See You

Genre : space rock - 1967

Formation :

Daevid Allen : chant
Karvus Torabi : guitares
Orlando Allen : batterie, percussions
Fabio Golfetti : guitares
Dave Sturt : basse
Ian East : cuivres

Discographie :

Non sérieusement, vous ne croyez pas que je vais la copier ici… Bon allez juste un alors…

I See You, Madfish, 2014

Gong n’est pas le groupe que je m’attendais à chroniquer un jour. Pourtant, cette formation née à la fin des 60’s aurait dû imprégner ma culture progressive, mais jusqu’à il y a peu, je n’avais sans doute pas la maturité musicale pour aborder leurs partitions. Joyeusement bordéliques aurait été alors un de mes qualificatifs les plus gentils, d’ailleurs, ils le sont un peu ces rudes gaillards.

Quand la galette est arrivée, de base, je me suis dit, ce n’est pas pour moi, mais par acquis de conscience, car rien de pire que les préjugés en musique, j’ai glissé le CD dans le lecteur, poussé l’ampli et là, magie, les fumeurs de tapis, troublions du presque troisième âge, ont su trouver les notes pour me faire sourire et parler à mon cœur, qui vous le savez sans doute, est de glace.

Alors que Daevid Allen se bat contre le cancer, I See You, leur nouvel album, va inonder les bacs, près de 48 ans après la formation de Gong. L’Australien exilé aura bientôt soixante-dix-sept bougies à souffler et n’a pas perdu de son humour acide, juste des cheveux et des kilos par trop de rayons. On espère qu’il irradiera d’autant plus sur scène quand il ira mieux.

I See You se décline en douze morceaux assez dissemblables, de l’émotion au pure délire, des accents Crimson sur “Occupy”, du funk sur “You See Me”, un blues un peu fumé sur “Thank you” qui me tape sur les nerfs soit dit en passant, “Revolution”, titre parlé franchement génial au milieu de l’album, improbable et cet instrumental final étonnant.

Karvus Torabi (Knifeworld) que Togo a interviewé pour Neoprog http://neoprog.eu/interview/2014-08-28/knifeworld vient de rejoindre le groupe avec sa guitare il y a peu, apportant une touche de folie supplémentaire à Gong si besoin en était. Ian East avec ses saxos, cors de chasse, flûte apporte beaucoup de couleurs aux compositions de Gong, un côté cuivre qui me plaît particulièrement sur cet album.

Certains titres sont étonnamment sages comme “When God Sakes Hands With the Devil” ou “The Eternal Wheel Spins”. La musique y est presque consensuelle, pas d’explosion délirante au programme, ça ne les rend pas moins intéressants loin de là, ils participent à l’accessibilité de l’album qui sans cela pourrait devenir trop cérébral. Cela me convient parfaitement. “Zion My T-Shirt” avec ses quelques secondes de world music a tout pour surprendre. Le titre me touche beaucoup sans vraiment que je me l’explique, d’ailleurs ai-je envie de savoir ? Je me laisse porter, allant de surprise en surprise, de la belle musique avec la flûte, la guitare, le chant et ses changements d’humeurs.

A part “Thank you” qui tourne en boucle pendant des minutes comme la promo de Endless River avant de déraper du blues au désaccordé psychédélique et sur lequel j’ai quand même un petit peu de mal, tout le reste de I See You sonne comme une Rolls en vitesse de croisière. L’album se termine sur un instrumental, “Shakti Yoni & Dingo Virgin”, retour à de la world avec des voix : oriental, cinématique, pas vraiment à sa place ici mais beau (où alors je n’ai rien pigé, possible…).

Je suis un peu comme un enfant découvrant Genesis avec l’album Mama. Je ne sais si I See You est pour les fans de Gong, un sous-album ou une merveille, une œuvre dévoyée ou une consécration et sincèrement je m’en fous. Je tombe amoureux d’un groupe ancestral avec leur dernier disque, j’ouvre des oreilles, émerveillé, devant tant d’imagination, d’humour, de sens musical. J’adore ce I See You de Gong et je souhaite que les rayons aient raison du crabe pour pouvoir égoïstement rencontrer ce grand bonhomme qu’est Daevid. Magnifique !


Site officiel : http://www.planetgong.co.uk/


Rédigé par Classico le 16/10/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 18/10/2017 - Gong - La Laiterie - Strasbourg
  • 18/10/2017 - Anathema - Z7 - Pratteln
  • 19/10/2017 - Anathema - LKA-Longhorn - Stuttgart
  • 20/10/2017 - Ex'Odd - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
Prochaines sorties