Neoprog.eu
Menu

MMXIV
JPL - MMXIV
Titre : MMXIV
Groupe : JPL
Sortie : 2014
Label : Quadrifonic
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Je suis roi
  • Invisible death
  • Le dernier souffle de vent
  • Mad science
  • Lifelines
  • L'un contre l'autre
  • SuperHero
  • MMXIV

Formation en 1994


Quand il n’est pas en train de jouer pour NEMO, Jean-Pierre Louveton se consacre également à d’autres projets, musicaux, bien entendu. Il y a Wolfspring où il joue de la guitare mais également JPL, son projet solo, qu’il mène depuis quelque temps déjà.

“MMXIV” qui est sorti chez Quadrifonic le 30 juin est le cinquième album depuis 2002 après “Bienvenue sur la Terre”, “Noir et Blanc”, “Cannibales” et “Rétrospections Volume I”. Il aura fallu six années pour qu’arrive le petit dernier, six années pendant lesquelles l’artiste n’a pas vraiment chômé.

JP, c’est le guitariste et le chanteur que nous connaissons bien avec NEMO. L’écriture sur JPL est plus contenue, moins blues ou jazzy, nettement plus accessible au commun des mortels que les grands moments instrumentaux du groupe français, que j’adore mais qui demandent parfois quand même une certaine dose de concentration… Jean-Pierre mélange textes français et anglais sur MMXIV, c’est son choix comme dirait un Corse, je préfère lorsqu’il reste dans la langue de Molière.

Jean-Pierre a travaillé sur MMXIV avec Guillaume Fontaine, Dominique Leonetti, Terry Cooper et Nicholas James mais le plus grand travail lui revient. L’album huit titres possède un très beau son où s’équilibrent à merveille tous les instruments et voix, une qualité très appréciée ici et dont n’avait pas bénéficié, hélas, le dernier Wolfspring.

Vous m’avez déjà entendu parler du chant de Jean-Pierre sur NEMO qui par moments me taquine un peu, eh bien je suis nettement plus à l’aise avec ce qu’il fait sur JPL, pas de contorsions vocales nécessaires pour coller aux harmonies alambiquées du quatuor, une musique écrite pour sa voix, et peut-être aussi qu’à force d’écouter Jean-Pierre chanter, mon oreille s’apprivoise peu à peu. Toujours est-il que sur “MMXIV” le chant me plaît, d’ailleurs je lui trouve souvent des accents de Gérard Manset.

Maintenant parlons de la musique. Comme écrit plus haut, les titres n’ont pas la complexité structurelle de NEMO ni l’agressivité métal de Wolfspring. La guitare y tient une grande place bien évidemment. Nous ne sommes pas loin des mélodies de Marillion, progressives et rock, un peu pop, assez modernes, avec un petit côté John Wesley également. L’impression d’un album solo n’est pas là, un groupe au complet serait derrière le chanteur que le rendu ne serait sans doute pas meilleur. “MMXIV” est le titre qui contredit presque tout ce qui est écrit plus haut, Jean-Pierre se lâche complètement avec sa guitare et tout au long des presque douze minutes, il nous délivre technique et brio, une pièce très instrumentale qui ferme l’album avec panache.

Parlons des textes, parce qu’avec Jean-Pierre, la chansonnette pour faire danser au bal du samedi soir, ce n’est pas sa tasse de thé, du moins pas sur les albums où j’ai pu l’entendre jouer et chanter. Textes engagés est le terme consacré, écologiste, un peu anarchiste dans le bon sens du terme, JP dénonce les abus, les outrages, les horreurs, aborde ses peurs, ses visions cauchemardesques d’un futur parfois pas si lointain. Dans “MMXIV”, Jean-Pierre nous parle de la folie des hommes au pouvoir qui, aidés de la science, sèment la mort aux quatre vents. Mais qui sont vraiment ceux qui nous gouvernent ? Quand vous lirez les dernières paroles de “MMXIV”, posez-vous la question…

MMXIV ou 2014 (j’ai mis du temps à comprendre, quelle misère), est un très bel album, qui livre une autre facette de Jean-Pierre Louveton, très différente de celles que je connaissais déjà. L’album, doublé d’un superbe artwork réalisé par Stan W. Becker, est une agréable découverte qui donne envie de se plonger dans la discographie solo de JP. Du très bon prog français sans les travers qu’on lui connaît parfois, une belle production, des textes forts, un seul mot : bravo !


Rédigé par Neoprog le 06/07/2014
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 24/06/2017 - Tokamak - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 24/06/2017 - Lazuli - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 30/06/2017 - Cris Luna - 3DAYS FESTIVAL - Nancy
  • 30/06/2017 - Mike Portnoy - Be Prog My Friend Festival - Barcelone
Prochaines sorties