Unplugged
Klone - Unplugged
Titre : Unplugged
Groupe : Klone
Sortie : 2017
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Alternatif
La chronique chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Immersion
  • Grim Dance
  • People Are People ( Depeche Mode cover )
  • The Silent Field Of Slaves
  • Nebulous
  • Gone Up In Flames
  • Into The Void
  • Fog
  • Come Undone
  • Rocket Smoke
  • Summertime

Yann Ligner [], Guillaume Bernard [], Aldrick Guadagnino [], Florent Marcadet [batteur], Jean Etienne Maillard [], Matthieu Metzger [clavier,saxophone]

Unplugged. Qui ne connaît pas encore ce mot ?
Unplugged est pour moi un mot, significatif d'un bon moment live, et qui en invite d'autres: authenticité, intimité, chaleur, communion, plaisir. Avec cet album tout simplement identifié par cet anglicisme, les français de Klone se sont donc prêtés au jeu en faisant chauffer leurs guitares acoustiques. Exit les watts et les basses qui envoient les décibels, et bienvenue à Armelle Dousset qui ajoute pour cet album ses notes d'accordéon, ainsi que des claviers et des percussions assez discrets.

klone unplugged

Unplugged a en fait pour origine la tournée acoustique d'Anneke Van Giersbergen, dont les français ont assuré la première partie aussi sans cordes électriques, ce qui soit dit en passant semble avoir été un sacré boulot pour les quatre aklonytes. Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, voici donc cet album enregistré au théâtre de la Coupe d'Or de Rochefort (à quelques encablures de l'île d'Oléron).
Sept titres du dernier album, deux de l'album The Dreamer's Hideaway, ainsi qu'un titre studio inédit ('The Silent Field Of Slaves') et une reprise de 'People are People' de Depeche Mode, voilà la composition de cet album clair, cristallin, et qui diffuse d'une manière générale une ambiance posée et reposée, paisible, solaire, lente et zen, et qui déroule ses notes tranquillement.

L'album bénéficie d'une excellente prise de son, qui se révèle notamment sur 'Nebulous'. La part belle est donc bien sûr donnée aux guitares sèches qui s'en donnent à cœur joie, ainsi qu'à la voix de Yann qui déchire délicieusement l'espace sonore. On alterne agréablement les sensations, allant de la zénitude à la tristesse, en passant par quelques accords qui claquent et qui pulsent, quelques petits passages martelés ou tendus, une marche lente ('Grim Dance'), ou quelques passages en forme de supplique ou de constat désillusionné ('Rocket Smoke', 'Summertime').

klone unplugged

Avec ses notes, Armelle ajoute l'épice, le petit plus aux titres, bien que les interventions du synthé et des percussions soient assez discrètes (dans 'Grim Dance' et 'Into The Void' notamment). L'accordéon présente aussi différents visages et ajoute une couleur veloutée aux guitares sèches. C'est un accordéon qui joue avec les notes, capable de les souffler longuement dans un parfum d'éternité, de les piquer très rapidement, de les traîner un peu plus en de longs chuintements, ou de les incorporer très simplement de manière harmonieuse dans le treillis acoustique distillé et tricoté par les guitares.
Je mettrais une mention spéciale pour 'Gone Up in Flames' qui pour moi se distingue du lot par ses arrangements; son rythme entraînant qui hausse le niveau d'énergie de l'album, ainsi que par ses accords fondus et percutants. Quant à 'The Silent Field Of Slaves', ce titre est aussi une excellente surprise: prise de son énorme, et un duo de guitare qui révèle un bel enchevêtrement de cordes, avec de la consistance et un rythme communicatif.
La reprise de Depeche Mode est une petite déception, il est un peu trop lent et manque de relief pour moi, il ne faut surtout pas le comparer au titre original. L'originalité d'une reprise n'est-elle pas l'occasion pour le groupe d'y ajouter justement sa patte ?

De façon générale un peu d'audace et de folie supplémentaire n'aurait pas été pour me déplaire dans cet album, mais c'est déjà très bon par où ça passe, vous pouvez y aller. En tout cas le groupe est en ce moment en méga tournée en France, profitez-en. La date de leur passage dans l'Est est d'ores et déjà cochée dans notre agenda.

Facebook : https://www.facebook.com/KLONEBAND

Vidéo :


Rédigé par loloprog le 15/03/2017

Commentaires
Aucun commentaire
Lazuli - Nos âmes saoules live 2016
18/04/2017   Lazuli - Nos âmes saoules live 2016
Blackfield - V
14/04/2017   Blackfield - V
Sounds Like The End Of The World - Stories
12/04/2017   Sounds Like The End Of The World - Stories
Birzer Bandana - Becoming One
10/04/2017   Birzer Bandana - Becoming One
Catchlight - Amaryllis
07/04/2017   Catchlight - Amaryllis
JPL - Le livre blanc
05/04/2017   JPL - Le livre blanc
CODA - Element II
03/04/2017   CODA - Element II
Petter Carlsen - Glimt
31/03/2017   Petter Carlsen - Glimt
Nine Stones Close - Leaves
29/03/2017   Nine Stones Close - Leaves
Disperse - Foreword
27/03/2017   Disperse - Foreword
Cast - Power And Outcome
24/03/2017   Cast - Power And Outcome
Draw the Sky - Humanity
22/03/2017   Draw the Sky - Humanity
Whalephant - Kamma
21/03/2017   Whalephant - Kamma
Magic Pie - The Suffering Joy
20/03/2017   Magic Pie - The Suffering Joy
Steve Hackett - The Night Siren
17/03/2017   Steve Hackett - The Night Siren
Klone - Unplugged
15/03/2017   Klone - Unplugged
Flashback Caruso - The Flashback Caruso Memorial Barbecue
13/03/2017   Flashback Caruso - The Flashback Caruso Memorial Barbecue
Asia - Symfonia – Live In Bulgaria 2013
10/03/2017   Asia - Symfonia – Live In Bulgaria 2013
Retrospective - Re Search
08/03/2017   Retrospective - Re Search
Moonrise - Soul's Inner Pendulum
07/03/2017   Moonrise - Soul's Inner Pendulum
Prochains concerts
Prochaines sorties