Neoprog.eu
Menu

Liberty Place
Koneskin - Liberty Place
Titre : Liberty Place
Groupe : Koneskin
Sortie : 2015
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Post-rock
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • To Fall Apart - To
  • To Fall Apart - Fall
  • To Fall Apart - Apart
  • Velvet Starry Night
  • Maya (Fer Au D'Sol)

Feryanto Demichelis [clavier], Gabriele Zoccolan [], Sergio Ponti [batteur]


Koneskin est un nouveau groupe originaire d’Italie et notamment de Turin. Il a été fondé en 2013 et se compose du trio Feryanto De Michelis (piano, voix), Gabriele Zoccolan (guitare) et Sergio Ponti (batterie). Issus d’horizons musicaux différents, ils se connaissent cependant depuis un certain temps, notamment les deux premiers cités qui sont amis depuis plus de 20 ans.
Liberty Place est leur première oeuvre discographique d’une durée de 37 minutes. Elle se compose d’une suite divisée en trois parties, ‘To fall apart’, d’un titre de durée classique ‘Velvet starry night’ et d’un epic final de plus de 12 minutes, ‘Maya (Fer au D’sol)’.

Un mot d’abord sur la pochette signée par l’artiste et musicien roumain Chioreanu Costin, notamment connu pour avoir créé de nombreuses pochettes métal et plus proche de notre univers pour Opeth. Il signe ici une oeuvre plus colorée et naïve que d’ordinaire.

La musique proposée par le groupe est très atmosphérique, lancinante mais peut aussi devenir fiévreuse avec des riffs de guitare acérés, un peu comme si le Radiohead d’Ok Computer croisait King Crimson. A l’écoute, une parfaite cohésion se ressent comme une volonté de toujours jouer avec l’autre sans mettre en avant particulièrement l’un des musiciens. Koneskin cherche avant tout à transmettre des émotions et peut tout aussi bien être classé en prog, alternatif ou post rock.

koneskin

La première partie de ‘To fall apart’ nous fait entrer doucement dans l’album avec des sons synthétiques feutrés, avant un duo guitare-claviers mélodique des plus engageants. Les sons du début reviennent ensuite accompagnés du chant doux quelques instants, avant de terminer sur un superbe nouveau passage instrumental finement agencé. La seconde peut être vue comme la partie faible de l’album avec un coté un peu trop lancinant et un petit manque de punch dans l’interprétation qui gâche un peu la beauté certaine de la mélodie. Enfin la coda nous propose un chant plus agressif, quasiment scandé. Toutefois celui-ci n’intervient qu’après une longue introduction instrumentale à la lente et superbe montée en puissance. Celle-ci continue après l’apparition du chant.

Le court ‘Velvet starry night’ est sans doute le titre le plus crimsonien avec ses riffs stridents. Ces derniers alternent avec des passages atmosphériques où un chant vaporeux vient se poser.
‘Maya (fer au D’sol)’ clôture en beauté l’oeuvre avec sa superbe mélodie mélancolique et son chant déchirant tout en émotion.

Ce premier album est indéniablement une réussite, le groupe ayant su créer son propre univers musical. Il reste quelques imperfections mais ce Liberty place est déjà un excellent cru et se révèle très prometteur sur les possibilités de ce nouveau groupe.

Facebook : https://www.facebook.com/koneskin1

Bandcamp :



Rédigé par Jean-Noël le 19/01/2016
Commentaires

Cet album est un bijou pour ma part!
Maya est le morceau que j'ai préféré!
J'attendais cette chronique avec impatience et je ne suis pas déçue!
Cela correspond en tout point avec mon ressenti!
Le 19/01/2016 par M.Spencer

Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
  • 06/12/2020 - Leprous - Munin.live - Internet
  • 12/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 13/12/2020 - Mystery - Stageit - Internet
  • 19/12/2020 - Steve Hogarth - Internet - Internet
Prochaines sorties