The Congregation
Leprous - The Congregation
Titre : The Congregation
Groupe : Leprous
Sortie : 2015
Label : Inside Out
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Price
  • Third Law
  • Rewind
  • The Flood
  • Triumphant
  • Within My Fence
  • Red
  • Slave
  • Moon
  • Down
  • Lower

Formation en 2001

Einar Solberg [clavier], Tor Oddmund Suhrke [], Øystein Landsverk [], Baard Kolstad [batteur]


Logo Leprous

Bon, on ne reviendra pas sur le fait que la Norvège est vraiment un pays formidable, notamment pour la palanquée de groupes plus ou moins progressifs dont elle regorge !
Leprous en est une figure de prou (il fallait oser la faire, celle-là, eh bien c’est fait…), et on attendait le groupe au tournant, après un 'Coal' sorti en 2013 qui avait enthousiasmé Mister Neoprog en personne (http://neoprog.eu/critique/leprous/coal) ! Mais ça, c’était avant que je ne sois là et que ne déboule 'The Congregation' dans mes oreilles…
J’avoue que le côté "métal avec growl" que développait le groupe ne m’avait pas franchement emballé avant que… je ne mette 'The Price' à fond les ballons (voir la vidéo officielle en bas de cette chronique) !

Leprous - The Congregation

Bon sang, ça attaque gaillardement avec un riff de guitare puissant et subtil, une partie de batterie à tomber, et la voix d’Einar Solberg qui prend son envol, ce qui va se confirmer tout au long du disque. Mazette, que bueno ! On se retrouverait déjà planté sur le cul si ne surgissait 'Third Law', où les riffs associant guitares et batterie à l’unisson vous font dresser les poils sur les bras (mention spéciale au nouveau batteur Baard Kolstad vraiment excellent, écoutez, par exemple, son travail aux cymbales sur ce titre), avec un refrain de tueurs, puissant et emplissant tout l’espace sonore. Ca breake, ça débreake, ça revient, ça repart, ça vous emporte complètement !
Et 'Rewind', un peu comme son titre l’annonce, vous ramène dans les mêmes eaux, vraiment déchaînées, avec même un final métal avec growl qui ne me dérange même pas, tellement il tombe bien sur ce titre.
'The Flood' apporte ce petit côté trip-hop et post-rock qu’on avait senti pointer sur l’album 'Coal'. Le titre commence lentement sur fond de claviers et la voix d’Einar est magnifique. Ce morceau me fait un peu penser à du Creed, ce qui n’est pas pour me déplaire… Les ambiances alternent, les voix sont bien posées (ah, ces "falling, falling"), et les reprises bien burnées ! On est au quatrième titre et on n’a pas décroché, on a voire même monté encore le son !
La même technique de riffs est utilisé sur 'Triumphant', plutôt mid-tempo, sur lequel Baard s’amuse avec les grosses caisses et les toms. Ce titre est un peu guerrier et dans le style d’un hymne, avec une succession d’accords bien sentie. Envoûtant !

Leprous

Le morceau le plus court, 'Within My Fence' constitue le mitan de l’album. Les riffs sont toujours là, Tor et Øystein s’amusent bien apparemment, et du coup nous aussi ! S’il fallait trouver un titre dispensable sur 'The Congregation', ce serait peut-être celui-là, mais ce serait vraiment pour embêter son monde…
Quand on envoie un titre comme 'Red', on se demande ce qui va arriver et s’il y a une référence au grand King Crimson ? Eh bien, pas du tout. Si ce n’est la sensibilité exprimée par Einar, et les montées d’accords triturés. N’empêche, ça fonctionne bien, malgré l’absence d’une vraie basse (ah oui, au fait, il n’y a plus de bassiste dans le groupe, désormais réduit à quatre entités).
'Slave' confirme une tendance plus calme (c’est relatif), mais aussi plus sombre de la seconde partie de l’opus. Les nappes sont omniprésentes ainsi que la voix vraiment fabuleuse d’Einar qui s’affirme véritablement comme un très grand chanteur. Bon, ça s’emballe quand même au milieu du morceau, la basse claque et c’est le retour d’un growl envoyé par Øystein comme un mort de faim qui se jette sur des donuts !
Leprous s’est calmé, c’est évident avec 'Moon'. Néanmoins, les titres de l’ensemble de cet album me paraissent mieux construits, plus ramassés, d’ailleurs le plus long fait 7 :51, celui-ci 7 :13, mais les ambiances développées sont abouties, sans longueurs ni pertes d’attention de la part de l’auditeur.
'Down' ramène pour un temps les riffs dans le style caractéristique de Leprous, doublé de ce côté obscur développé surtout dans cette seconde partie du disque et tout au long des textes, pas vraiment joyeux, mais remplis d’une tension palpable.
C’est avec 'Lower' que se termine 'The Congregation', plutôt en douceur… Einar nous séduit encore et toujours par sa voix, couvrant un registre ample et dotée d’un vibrato sensible et bien utilisé. Les claviers, utilisés sans excès, distillent des ambiances feutrées que viennent rompre, par moments, guitares et batterie acérées…
Certains trouveront peut-être la seconde partie de l’album un tantinet longue. Sans doute le côté plus musclé de la première partie les aura-t-elle ramenés vers le Leprous de 'Coal'. En ce qui me concerne, je trouve cet album sans faille, plutôt équilibré avec ses deux aspects complémentaires bien que différents, un nouveau batteur qui apporte beaucoup et une production de grande qualité.
Si 'The Congregation' ne sera sans doute pas considéré comme un album historique, il me semble, cependant, qu’il soit le plus abouti de la carrière de Leprous. Ces derniers, en délaissant un peu le côté métallique de leur musique, et en se concentrant sur les ambiances, la composition et les arrangements, parviennent à un équilibre dont nous devrions voir l’aboutissement sur scène, à n’en pas douter (le groupe entame le 5 juin une tournée européenne qui passera en France par Paris et Lyon).
Je ne peux donc que vous conseiller ce disque, à mon sens le meilleur de Leprous ! En tout cas, moi, je vais le réécouter dare-dare, en montant encore le volume, si c’est possible !

Facebook : https://www.facebook.com/leprousband

Vidéo officielle :


Rédigé par Togo_Chubb le 25/05/2015

Commentaires
Aucun commentaire
Leprous - The Congregation
25/05/2015   Leprous - The Congregation
Magic Pie - King For A Day
22/05/2015   Magic Pie - King For A Day
Steve Hackett - Wolflight
20/05/2015   Steve Hackett - Wolflight
Loch Vostok - From These Waters
18/05/2015   Loch Vostok - From These Waters
Soul Secret - 4
15/05/2015   Soul Secret - 4
Klone - Here Comes The Sun
13/05/2015   Klone - Here Comes The Sun
Katatonia - Sanctitude
11/05/2015   Katatonia - Sanctitude
Saelig Oya - Chaos - Chaos
07/05/2015   Saelig Oya - Chaos - Chaos
IZZ - Everlasting Instant
06/05/2015   IZZ - Everlasting Instant
Argos - A Seasonal Affair
04/05/2015   Argos - A Seasonal Affair
David Kerzner - New World
01/05/2015   David Kerzner - New World
Dropshard - Silk
29/04/2015   Dropshard - Silk
Mandala - Midnight Twilight
27/04/2015   Mandala - Midnight Twilight
Frequency Drift - Over
23/04/2015   Frequency Drift - Over
Spectrum Orchestrum - SUBURBS
22/04/2015   Spectrum Orchestrum - SUBURBS
Not A Good Sign - From a Distance
20/04/2015   Not A Good Sign - From a Distance
Sylvium - Waiting for the Noise
17/04/2015   Sylvium - Waiting for the Noise
The Enid - The Bridge
16/04/2015   The Enid - The Bridge
Lady Fuel - Mean Genie
15/04/2015   Lady Fuel - Mean Genie
Glass Hammer - The Breaking Of The World
14/04/2015   Glass Hammer - The Breaking Of The World
Prochains concerts
  • 27/04/2017 - CODA - Le Blogg - Lyon
  • 27/04/2017 - Morrighans - Le Blogg - Lyon
  • 28/04/2017 - Marillion - De Montfort Hall - Leicester
  • 28/04/2017 - Antimatter - Salem - Haillan
Prochaines sorties