Neoprog.eu
Menu

Many Miles Away
Lunear - Many Miles Away
Titre : Many Miles Away
Groupe : Lunear
Sortie : 2018
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Closed Doors
  • In Between
  • A Last Time For Everything
  • Just Another Song About That Girl
  • Heaven?
  • Don't Be Scared
  • So... Many...
  • Conflagration
  • You Owe Me Nothing
  • Fresh Start


Lunear est un nouveau groupe français originaire du Sud de la France. Sébastien Bournier et Paul J. No, amis depuis vingt ans, avaient chacun leur projet musical, Sousbock pour le premier et Midrone pour le second. Sousbock a sorti six albums autoproduits entre 2007 et 2014. Contrairement à ce dernier où le chant est en français, c’est l’anglais qui a été choisi pour Lunear. Ils ont commencé à travailler en duo avant de faire appel à un autre ami commun, Jean-Paul Benadjer, qui va apporter sa maîtrise des cordes (basse et guitare) ainsi que du mixage.

Leur premier album, Many miles away, composé de dix titres, est sorti en 2018 et offre une pop rock progressive raffinée et rafraîchissante.

Les textes écrits par Sébastien Bournier évoquent des situations ou des ressentis plus ou moins personnels.

Ainsi ‘Closed doors’ parle des multiples choix de vie qui s’offrent à nous avant de devoir n’en faire qu’un. Il débute par une superbe introduction aux synthés avant l’arrivée d’un riff dévastateur sur lequel va se poser la mélodie et le chant simple et clair de Paul J . No.



Les deux morceaux suivants ‘In between’ et ‘A last time’ for everything sont plus folk rock avec la guitare qui domine de belle manière. Sur le second, elle possède quelques similitudes avec celle de George Harrison. A noter aussi que les trois membres y partagent le chant.

‘Just another song about a girl’ est un titre aux paroles cyniques pour signifier leur ras le bol au sujet de toutes les chansons sexistes sur les relations hommes-femmes. Le son du début a un coté brut. La mélodie se fait plus guillerette par la suite. C’est Jean-Paul Benadjer qui officie ici au chant.

‘Heaven ?’ a un petit côté Tears for fears période The seeds of love.

‘Don’t be scared’ est assez étonnant avec son début à la Blackfield à plusieurs voix puis sa brusque transition vers un passage quasi instrumental où la section rythmique tient le rôle principal qui mène à un somptueux final explosif.

“So.. Many…” est construite autour du piano tout en proposant un fort sympatique et émotionnel solo de guitare.

‘Conflagration’ est un puissant titre épique avec un long passage aux claviers et synthés très Banksien.

‘You owe me nothing’ à l’irrésistible mélodie est chanté par Sébastien Bournier qui s’en tire lui aussi fort bien.

L’album se termine en douceur avec ‘fresh start’ basé sur de délicates notes de piano accompagnées de guitare et de synthés atmosphériques.

lunear />

Au fil des nombreuses écoutes, ce Many miles away de Lunear délivre une véritable et cohérente richesse musicale derrière une évidence mélodique imparable. Les compositions prennent leur racine dans la musique pop-prog des années 60 à 80, des Beatles à Tears for fears en passant par Genesis. La production est très claire et les arrangements remarquables. N’hésitez pas à lui donner une chance. Allez jeter un oeil et une oreille sur leur site riche en informations et fort bien construit.



Rédigé par Jean-Noël le 12/04/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog
Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties