Neoprog.eu
Menu

Home Grown
Marc Atkinson - Home Grown
Titre : Home Grown
Groupe : Marc Atkinson
Sortie : 2016
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Pop progressive
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • A Portrait
  • Raise Your Voice
  • Just Between God & Me
  • The Hands of Time
  • My Little Girl
  • When The English Rose
  • Still in Love With You
  • Whatever Happened...
  • Go
  • Am I Getting Through
  • Invincible
  • Lay Your Head On Me
  • Eternally
  • This Is The Future
  • Home Grown

Marc Atkinson [chanteur]

Il arpente la Cumbrie avec sa guitare, chantant de pub en pub, reprenant des tubes comme le Hallelujah de Jeff Buckley, engloutissant des miles chaque semaine pour gagner sa vie. Je l’ai découvert presque par hasard, en écoutant Nine Stones Close et je suis tombé en pâmoison pour cette voix chaude et sublime. Puis il y a eu Riversea, son projet avec Brendan Eyre et il y a trois ans, un album solo Light & Shade. Je suis Marc Atkinson depuis tout ce temps, fasciné par sa voix et ses mélodies. C’est à Millom qu’il a installé son studio et où il vit avec sa femme Tamsin et sa fille Enya, et c’est là-bas qu’il a composé ce nouvel album solo Home Grown. Quinze morceaux pop rock joués avec Tamsin Atkinson, Enya Atkinson, Brendan Eyre, Bob Fleming, Andy Swann et Jack Burge. Un album écrit en famille avec des amis et de modestes moyens, composé en même temps que le prochain Riversea. Avec Home Grown, Marc enrichit ses mélodies d’instruments, de voix et d’effets sonores. Là où Light & Shade restait très épuré, Home Grown propose une plus riche palette sans altérer la voix de l’artiste.

Marc Atkinson - Home Grown

De ballades pop en titres plus rock, Home Grown parle de sa famille, des êtres chers (‘The Hands of Times’), d’amour (‘Invisible’ et d’autres), de sa musique (‘Whatever Happened’) mais également de société avec ‘The English Rose’ qui aborde le délicat sujet du Brexit. Guitare électrique, orgue, piano, violon, Marc ne renonce pas pour autant aux mélodies de son précédent album comme avec ‘Just Between God & Me’ où il joue beaucoup avec sa voix et les choeurs. Sa fille Enya chante, l’accompagne sur le refrain de ‘My Little Girl’ et la voix de Tamsin est présente dans de nombreux morceaux. Un seul regret, dans ce délicieux album, la programmation de la batterie sur ‘Whatever Happened’ où Bob aurait pu apporter son expertise. Dommage car le titre raconte, avec deux guitares, une belle histoire, celle de la passion de Marc pour la musique.

Marc Atkinson - Home Grown

Les grands bonheurs de cet album sont nombreux mais dans le désordre, les morceaux qui me parlent le plus sont ‘Go’ qui me transportent à chaque fois, ‘When The English Rose’ pour le sujet et le traitement ou ‘Home Grown’ pour finir en beauté sans oublier ‘A Portrait’ que mon épouse adore.

Home Grown est plus abouti que Light & Shade. Il bénéficie également d’une belle production. Quarante titres écrit entre 2013 et 2016, parmi lesquels Marc en a retenu quinze, ses préférés, offrant les vingt-cinq autres aux cent dix premiers veinards (dont je suis) à avoir commandé le CD. Ce n’est pas du prog mais je suis fan. Marc Atkinson est dans la veine des artistes comme Damian Wilson ou Petter Carlsen, autant dire des grands chanteurs.

Facebook : https://www.facebook.com/pg/marcatkinsonmusic

Bandcamp :


Rédigé par Neoprog le 12/12/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
Prochaines sorties