Neoprog.eu
Menu

Présages 2018
Némo - Présages 2018
Titre : Présages 2018
Groupe : Némo
Sortie : 2018
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • La dernière vague
  • Générateur
  • Sur la tombe du phénix
  • La mort du scorpion a) Soleil
  • La mort du scorpion b) L’œil du cyclope
  • La mort du scorpion c) La mort du scorpion
  • Les nouvelles croisades
  • Le pire est avenir (bonus)

Formation en 2000
Dissolution en 2015

Jean-Pierre Louveton [chanteur,guitariste], Guillaume FONTAINE [clavier], Jean-Baptiste Iter [batteur], Olivier Long [bassiste]

Le 29 janvier 2176, lors d’une vague de froid particulièrement rigoureuse (l’ancien record datait de 2092), le générateur GGEA cessa de fonctionner définitivement. L’humanité, jusqu’alors assistée par des intelligences artificielles, retourna à l’âge de pierre.

Présages, composé en 2002, racontait ce scénario catastrophe où le froid paralysait l’humanité. Seize ans plus tard, en plein réchauffement climatique, Némo enregistre à nouveau leur second album studio, une réédition agrémentée d’un titre bonus, ‘Le pire est à venir’, un sixième présage ô combien d’actualité, composé en 2017.

Némo n’est plus, du moins nous n’espérons plus de nouvel album de leur part, mais qui sait ? Jean-Pierre Louveton va de l’avant avec JPL, et le groupe ressort des cartons, d’anciennes galettes pour leur donner une seconde vie.

Présages, tel un roman de fin du monde, raconte l’après 29 janvier 2176, lorsque les machines s'arrêtèrent et que les hommes furent livrés à eux-mêmes, contraints de marcher et de penser par leurs propres moyens.

Un album de Némo ne se conçoit pas sans de nombreux passages instrumentaux (‘Cavalerie’, ‘Désolation’, ‘Danse des morts’ et ‘Renaissance’) tous regroupés dans le cinquième présage, ‘Les nouvelles croisades’, qui ne comporte qu’une partie chantée, ‘Confrontation’. Un album de Némo ce sont également des titres à rallonge comme ‘La dernière vague’ de plus de quatorze minutes, mais également des textes en français riches en poésie (‘Le roi scorpion’) et lourds de sens (‘La dernière vague’ et ‘Confrontation’). C’est également la guitare aux multiples visages de Jean-Pierre et les claviers de Guillaume sur la batterie jazzy de Jean-Baptiste, presque la line up de 2002, car Benoit a été remplacé par Lionel, au look de mousquetaire, le bassiste metalleux de Némo, arrivé dans le groupe en 2006.

Le dernier titre bonus, ‘Le pire est à venir’, s’il est bien raccord avec le thème abordé dans l’album, l’est moins par la musique. Car en quinze années, le son du groupe a évolué, comme leur écriture. ‘Le pire est à venir’ possède un côté dépouillé et pourtant riche en multiples rebondissements qui l’éloigne de l’atmosphère de Présages. Si le titre vaut le détour, il ne s’inscrit pas forcément bien dans la continuité de l’album.

Némo

De sombres présages rehaussés par un très bel enregistrement qui nous permet de découvrir ou redécouvrir le deuxième album de Némo. Les fans du groupe apprécieront d’autant qu’une pièce inédite de treize minutes se glisse à la fin. Et si vous ne connaissez pas la tribu de Jean-Pierre, je vous recommande cet album, un des plus accessibles​ de la discographie de Némo, idéal pour commencer la découverte de ce groupe français trop méconnu.


Rédigé par Jean-Christophe le 07/01/2019
Commentaires
Aucun commentaire