Neoprog.eu
Menu

Sweetheart Grips
Nine Skies - Sweetheart Grips
Titre : Sweetheart Grips
Groupe : Nine Skies
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Vestige
  • Burn My Brain
  • Catharsis (Part II)
  • The Thought Trader
  • Alone (Sweetheart Grips Intro)
  • Sweetheart Grips
  • Somewhere Inside Mankind
  • Fields Of Perdition
  • Tyrant Or Nothing
  • Soldiers Of Shame
  • Flowers Of Pain
  • Isolation

Alexandre Boussacre [chanteur] jusque 2018, Freddy Scott [chanteur] jusque 2018, David Darnaud [guitariste], Eric Bouillette [guitariste,clavier], Alexandre Lamia [guitariste,clavier], Anne Claire Rallo [clavier], Bernard Hery [bassiste], Fab Galia [batteur], Laurent Benhamou [saxophone], Penny Mac Morris [flute], Aliénor Favier [chanteur] depuis 2018

Invités :
Clive Nolan (Pendragon), Craig Blundell (Frost*, Steven Wilson), Dave Foster (Panic Room), Johnny Marter (SAS), Pat Ganger Sanders (Drifting Sun), Riccardo Romano (Ranestrane).

“Aux niçois qui bien y pense” pourrait être ma devise concernant ce groupe français gonflé à l’hélium musical !
En premier lieu, je vous invite à une séance de rattrapage si vous n’avez pas eu le bonheur de savourer leur premier opus Return Home où Nine Skies nous propulse dans un rock progressif et néo progressif de haut niveau qui comblera vos appétits de mélomanes.

Et voilà qu’en guise de deuxième création, le combo bénéficiant de la collaboration d’invités prestigieux ne nous délivre pas moins qu’un double album concept ambitieux et passionnant.

Nine Skies
Photo Christian Arnaud

Le titre de l’album, ”Sweetheart Grips”, évoque la pratique de soldats, lors de la seconde guerre mondiale, qui plaçaient des photos de familles (ou même de pin up pour certains) sur la crosse de leurs pistolets ; la thématique abordée est décrite comme « Les souvenirs et sentiments d’un jeune soldat exposé à un syndrome post traumatique, soulevant le paradoxe entre la violence évidente de la guerre et l’humanité sous-jacente enfouie en chacun de nous ».
Vous l’avez compris, la musique proposée se nourrit de cette ambivalence alternant clarté et obscurité, violence par ses aspects rock et introspection ou nostalgie par ses charges symphoniques, permettant à Nine Skie d’utiliser brillamment toutes les nuances de la palette progressive tout en restant accessible.

Bon, j’avoue qu’un tel pavé vous demandera un effort d’écoute répété pour en tirer la substantifique moelle en terme de concept, mais titre après titre votre attention restera en éveil au vu de la qualité des compositions et de leur interprétation.

Vous vous ferez emporter par les maelstroms que sont ‘Burn My Brain’, ‘Fields Of Perdition ‘et ‘The Thought Trader’ alternant avec des titres plus introspectifs comme ‘Catharsis (Part II)’, ‘Alone’ ou ‘Isolation’ qui structurent l’ensemble, et enfin des titres en clair-obscur, montant implacablement en intensité et en dramaturgie, les magnifiques ‘Somewhere Inside Mankind’ et ‘Soldiers Of Shame’.



L’écrin de ce double album est à la hauteur du contenu musical, un magnifique objet sépia, à acquérir d’urgence ! De plus, tous les bénéfices des ventes de ”Sweetheart Grips” seront reversés à l’association « Ian’s Chain » qui œuvre pour la prévention du suicide et pour venir en aide à ceux qui ont perdu un être cher.

Souhaitons à Nine Skies un super retour sur investissement en termes de reconnaissance et de notoriété avec cet excellent album ; un groupe qui se joue des multiples facettes du progressif avec des touches personnelles alliant ambiances diversifiées et cohérence, le style Nine Skies quoi !!!


Rédigé par François le 25/11/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties