Neoprog.eu
Menu

Our Oceans
Our Oceans - Our Oceans
Titre : Our Oceans
Groupe : Our Oceans
Sortie : 2015
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Post-rock
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • What If
  • Tangled
  • Precarious
  • Lioness' Sunrise
  • Am I Still Here
  • Illuminate
  • Turquoise
  • Let Me
  • Reawaken

Formation en 2013

Tymon Kruidenier [guitariste], Michel Nienhuis [chanteur], Robin Zielhorst [bassiste], Jasper Barendregt [batteur]

Si vous connaissez Exivious et Cynic, comment pourriez-vous passer à côté de Our Oceans ? D’abord side project, Our Oceans est devenu un groupe à part entière avec son premier album éponyme, et il ne va pas tarder à consolider sa réputation avec un second disque.

Our Oceans

Exivious jouait du djent fusion instrumental lumineux quand Cynic construisait un metal progressif chanté très rythmé. Our Oceans est à la croisée des chemins avec une écriture plus post-rock, loin de la virtuosité d’Exivious. D’Exivious, nous retrouvons aujourd’hui dans la formation Tymon, Robin et Yuma mais à la sortie de l’album en 2015 Michel était encore de la partie et Jasper Barendregt (Dodecahedron, Ulsect) tapait sur les fûts. Excepté les trois pièces ‘Precarious’, ‘Are I Still Here ?’ et ‘Let Me’, dont la musique est cosignée par Michel, Our Oceans est le bébé de Tymon, pour les textes comme pour a musique.



Le plus souvent Our Oceans joue d’un tempo lent sur la voix haute et planante de Tymon. Presque aucune frénésie ne vient troubler ces trois quarts-d'heure​ d’heure méditatifs si ce n’est un déchaînement rythmique à la fin de ‘Turquoise’ ainsi qu’un ‘Let Me’ qui se rapproche le plus d’un metal progressif agité à partir de la deuxième minute, le chant oubliant de grimper au rideau pour se faire rageur quand la guitare s’envole façon Exivious. Une petite dose d’adrénaline bienvenue qui fait suite à l’accès de virtuosité de Jasper dans ‘Turquoise’.

Sorti de cela, les neuf morceaux coulent comme un long fleuve tranquille avec quelques rapides ici et là, mais pas de chute du Niagara pour offrir de sensations fortes. Et c’est là le principal reproche que je ferai à Our Oceans. Il ne faut pas se laisser aller à l’assoupissement faute de quoi plusieurs titres passent mine de rien.

Nous retrouvons un peu de la magie de Liminal sur cet album mais le duo explosif Robin/Jasper manque à l’appel. La lenteur du tempo noyée dans le chant enlève la folie virtuose à laquelle on pouvait s’attendre avec ces musiciens. J’aurais préféré un nouvel Exivious mais je me contenterai, faute de mieux, d’un nouvel album de Our Oceans.


Rédigé par Jean-Christophe le 01/10/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
  • 18/10/2019 - Klone - L'Ampérage - Grenoble
  • 18/10/2019 - Collapse - L'Ampérage - Grenoble
  • 18/10/2019 - Catchlight - L'Ampérage - Grenoble
  • 18/10/2019 - MoYan - Molodoi - Strasbourg
Prochaines sorties