Neoprog.eu
Menu

Out Of An Ancient World
RiverSea - Out Of An Ancient World
Titre : Out Of An Ancient World
Groupe : RiverSea
Sortie : 2012
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Néo-progressif
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • In The Beginning
  • The Song
  • Is That What God Wants ?
  • Hallo
  • The Fallen
  • Eden
  • Still Home
  • Falling Stars
  • Wiser
  • Freeze The Frame
  • Still Home (reprise)
  • Out Of An Ancient World

Formation en 2007

Marc Atkinson [chanteur], Brendan Eyre [clavier]

Out Of An Ancient World est né de la collaboration entre le chanteur Marc Atkinson et le claviériste Brendan Eyre.

De nombreux autres artistes participent à cet album comme Adam Dawson, Adrian Jones, Ashley Mulford, Bryan Josh, Liam Davison et Mark Rowen pour les parties guitare, David Clements pour la basse, Tony Patterson à la flute, Janine Atkinson Benn, Louise Dawson et Olivia Sparnenn aux choeurs. Et les percussions ? C’est Alex Cromarty qui s’en charge en plus de chantonner de temps en temps.

C’est un concept album bien construit, composé de douze titres, du plus long The Song avec plus de sept minutes au plus court Still Home Reprise. Tout débute avec In The Beginning... qui met en place l’histoire et qui s’achève logiquement sur Out Of An Ancient World, le titre éponyme.
De beaux textes accompagnent la musique, parfois engagés comme sur Is That What God Wants ? et d’autres plus énigmatiques comme Halo. Des textes empreints de mysticisme, des questions et des réflexions sur les croyances, sur le devenir, sur la vie.

Il y a indéniablement un petit air de Marillion et Pink Floyd qui plane sur les mélodies de Riversea, ce qui n’empêche pas au duo de posséder une réelle identité musicale.

Out Of An Ancient World est un album tranquille où les claviers et le chant dominent la mélodie. La voix fabuleuse de Marc Atkinson tire réellement les compositions vers le haut et heureusement car les claviers, qui pourtant sont omniprésents, manquent parfois cruellement de virtuosité et d’originalité. Les nombreux guitaristes, dont Adrian Jones (Nine Stones Close) viennent souvent dynamiser des mélodies parfois un peu trop paisibles et convenues.

Falling Stars est le titre dont la composition est la plus originale. Un refrain sur des rythmes des indiens d'Amérique, des claviers qui pour une fois sortent des nappes planantes, une guitare à la Guilmour, un peu plus d’instrumental également, c’est vraiment LE titre de l’album.
La voix de Marc, très en avant sur l’album, est sublimée sur Freeze The Frame, un blues magnifique.
J’aime beaucoup également The Song avec sa partie vocale magnifique et ses chœurs très floydiens à la fin, ainsi que Eden (un petit air de Neverland à la guitare) qui méritent vraiment plus qu’un détour.
The Fallen aurait pu faire un excellent morceau avec belle dynamique s’il n’avait été pas noyé sous les claviers.
Et j’oubliais Still Home, un morceau un peu plus rythmé qu’à l’ordinaire, accrocheur qui remet un peu d’énergie à l’album.

Un peu déçu ? Oui quand même.
J’espérais retrouver la magie de Nine Stones Close sur cet album. Il y a de très bon titres mais l’atmosphère de l’album est parfois un peu trop soporifique, trop de claviers trop lents engluent un peu la musique qui aurait pu gagner en dynamique tout en conservant l’esprit du concept.


Rédigé par Neoprog le 21/06/2012
Commentaires
Aucun commentaire
Prochains concerts
  • 19/10/2017 - Anathema - LKA-Longhorn - Stuttgart
  • 20/10/2017 - Ex'Odd - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 20/10/2017 - Ulver - Ninkasi GERLAND - Lyon
  • 20/10/2017 - Anathema - Backstage - Munich
Prochaines sorties