Neoprog.eu
Menu

Chaos - Chaos
Saelig Oya - Chaos - Chaos
Titre : Chaos - Chaos
Groupe : Saelig Oya
Sortie : 2015
Label : AMMD
Format : CD
Genre : Post-rock
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Visceral
  • He Walks
  • Remember Each Day
  • Dancing Queen
  • La Vieille au pas lent
  • Chaos Chaos

Hélène Péan [], Nicolas Fournier [], Dimitri Even [], Adrien Rogowski [], Elie Chéron [batteur]


Ils viennent du Mans, joue un rock progressif franco-anglais avec quelques touches post-rock et sortent leur premier album, [Chaos-Chaos], le 18 mai. Je vous présente Saelig Oya.

Ce n’est pas tous les matins que nous avons l’occasion de mettre en avant la scène progressive française à Neoprog, alors quand elle se présente, qu’elle chatouille les oreilles, nous la mettons en avant.

Saelig Oya

[Chaos-Chaos] est un petit album de trente-neuf minutes et six morceaux, chantés pour une moitié en français, pour l’autre en anglais. L’ombre de Porcupine Tree plane sur leur musique avec également des airs de Wolve. Leur style s’apparente aux Marseillais du groupe Elora. Un rock progressif relativement aéré avec Hélène au chant, Nicolas et Dimitri aux guitares, Adrien à la basse et Elie à la batterie. Présenté ainsi, c’est irrésistible non ?

Je reconnais avoir accroché tout de suite. Les coups de foudre fonctionnent comme ça, juste un regard, une écoute. Après il est nécessaire de mettre la raison en route et coucher des mots sur le papier pour que vous compreniez. La voix d’Hélène participe au charme même si elle semble moins à son aise dans la langue de Shakespeare. Les textes forts, comme celui de “Viceral” ne laissent pas indifférent, loin de là. La rythmique claire, parfois turbulente, m’a bien séduit et que dire de la guitare façon Wesley. Et puis il y a ces six titres, très différents, progressifs sans outrance, au son moderne, accrocheur. Du post-rock alternatif progressif français ? La nouvelle vague venue de l’Hexagone, un rock qui s’émancipe des dinosaures et puise son inspiration dans les années 2010 plus que dans les 70’s.

Chaos-Chaos

“Viceral” m’a immédiatement scotché. Son ouverture violoncelle et chant parlé qui laisse place à la hargne et la violence du texte, le mélange de rock, post-rock, oriental et une connivence avec le phrasé de Elora, voire un air de Téléphone, tous ces éléments contribuent à le hisser au rang des titres que j’adore. Un riff façon Wesley alterne des couplets basse, batterie et chant sur “He Walks”. Le titre devrait vous surprendre.
Si vous aimez Porcupine Tree, “Remember Each Day” vous titillera quelque part. Un air wilsonien avec une voix féminine et un très beau break au chant sur quelques cordes pincées. Que demande le peuple ? Avec “Dancing Queen”, Saelig Oya débranche les jacks. Une guitare acoustique au picking accompagne Hélène. Des trames électriques post-rock s’insinuent en arrière-plan puis viennent claviers, basse et batterie. “Destruction, destruction, destruction...” J’adore l’ambiance sombre et délicate de cette pièce.
Retour à un morceau en français avec la “Vieille au pas lent”. Une écriture très progressive, nettement moins directe que sur les autres pistes, qui mêle une grande diversité d'influences. Six minutes trente magnifiques.
“Chaos-Chaos” annonce la fin de l’album sur un début ambient space-rock. C’est parti pour plus de huit minutes envoûtantes.

Quand j’écoute des groupes progressifs français de ce calibre, je me reprends à rêver. Cette nouvelle génération dépoussière le genre et nous offre à écouter autre chose. Reste au public frileux à leur offrir enfin la reconnaissance qu’ils méritent. Et le public, c’est vous, c’est nous, alors bougeons-nous !
J’ai beaucoup aimé [Chaos-Chaos] pour des milliers de raisons. Je vous recommande chaudement ce premier album de Saelig Oya, cela va sans dire.

Facebook : https://www.facebook.com/saeligoya

Vidéo :



Rédigé par Neoprog le 07/05/2015
Commentaires

c bien vrai, que demande le peuple? magnifique!
Le 23/05/2015 par calimero

Discographie
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties