Neoprog.eu
Menu

The Enemy Within
Salomé - The Enemy Within
Titre : The Enemy Within
Groupe : Salomé
Sortie : 2019
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • The Killer Inside Me
  • Electric Storm
  • Distant Shore
  • A Moutain To Climb
  • Insane
  • My Mind Is Closed

Formation en 2012

Cyrille Corouge [chanteur,guitariste], Chris Detraz [chanteur,guitariste], Emy Tawa [bassiste], Robin Capuano [bassiste], Fred Aldebert [batteur]

Alors que j’étais à la recherche, voire à la pêche de ma prochaine chronique dans le flot continu de musique qui parvient à Néoprog, j’ai commencé à écouter sans a priori le contenu des mes filets de téléchargement ; et bingo, en cette période morose, j’ai fait une belle rencontre avec Salomé dont le rock progressif pêchu m’a immédiatement intéressé ; cerise sur le gâteau, vous allez bénéficier d’une production en circuit court puisque qu’il s’agit d’un groupe français basé à Montpellier.

Salomé

Ici, point de claviers ; avec l’indéfectible soutien d’une base rythmique solide, les guitares assurent l’essentiel avec une diversité de sonorités et d’effets à même de vous tenir en haleine tout le long de The Enemy Within ; le chant, en anglais, est de bonne facture et en parfaite adéquation avec la musique proposée ; et puis, j’avoue ne comprendre l’anglais que quand mes compatriotes s’expriment (et sous la torture aussi); alors amis puristes grands bretons passez votre chemin !

Electric Storm



Tout commence par ‘The Killer Inside’, un brûlot qui doit envoyer un max en live, et qui, après une intro bien sentie en guise de lever de rideau, déroule un rock metal lourd en toile de fond avec des transitions bienvenues vous permettant de reprendre quelques bouffées d’oxygène, Yeah !

Les compositions suivantes sont beaucoup plus nuancées ; si le son reste puissant, l’architecture musicale est des plus captivante et chaque titre possède une réelle identité.
Superbe ‘Electric Storm’, basé sur les dangers de l’utilisation de la bombe atomique, où l’on retrouve le discours d’Obama à Hiroshima et son plaidoyer pour la dénucléarisation ; suit un titre mélodieux, plus « policé », un tantinet pop au fond, ‘Distant Shore’, avant un de mes titres préférés ‘A Mountain To Climb’ qui, après une première partie apaisée, fait grimper inexorablement la tension sur des versants musicaux escarpés avec des couleurs très Led Zeppelin (et, pour l’anecdote, le seul et court moment de clavier de l’album).
'Insane’ change complètement de registre rythmique, un titre dément, si je peux me permettre, qui s’insinue dans votre cerveau avec ses parties de guitares éclairées, et puis vient le très rushien ‘My Mind Is Closed’, autre perle de cet opus, plutôt nitroglycérine qu’hydroxychloroquine !

Définitivement, quelle belle surprise que cette rencontre avec cette forge héraultaise qui nous propose un rock metal à l’acier mélodique bien trempé fusionnant avec des ambiances progressives plus atmosphériques.
Franchement, j’ai été bluffé par la qualité de ce combo qui mérite amplement d’exploser les limites étriquées de notre microcosme musical et de pouvoir se produire dans les meilleures conditions possibles pour le plaisir de tous, le leur et …. le nôtre !

PS : prolongez votre plaisir avec ‘Vision Of Light’ en version spéciale confinement, merci qui ? Merci Salomé !


Rédigé par François le 18/05/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties