Neoprog.eu
Menu

Après la Colline
Traces d'illusions - Après la Colline
Titre : Après la Colline
Groupe : Traces d'illusions
Sortie : 2017
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Jazz rock
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Face Jour - Apprendre - instrumental
  • Face Jour - Phare des poulains - instrumental
  • Face Jour - Absence de vision - instrumental
  • Album du soir - Après la colline - instrumental
  • Album du soir - Une monde meilleur - instrumental
  • Album du soir - Infinie bienveillance - instrumental
  • Album du soir - Première neige - instrumental

Formation en 2006

Laurent Terrié [flute,pianiste], Alain Clodet [saxophone], Nicolas Anème [saxophone,clarinette], Frédéric Boivin [pianiste], Alex Bréard [guitariste], Stéphane Lambotte [batteur,percussions], Yann Lambotte [guitariste,bassiste]

Invités :
Emmanuelle Charbonnier - violon
Anne Raffard - harpe
Marion Sombrun - piano

Que cache la colline ? Huit musiciens talentueux de Haute Normandie qui depuis 2006 jouent du jazz progressif instrumental de belle facture. Guitares, piano, flûtes, saxophones, clarinette, basse, contrebasse, harpe, violon, batterie et percussions, la palette sonore des normands est riche et variée.

Traces d’Illusion

D’ordinaire je ne suis guère à mon aise avec ce qui touche au jazz, ma sensibilité me portant naturellement vers le classique. Pour aborder la musique de Traces d’Illusions, point n’est besoin d’un bagage jazzy, le groupe propose un rock fusion accessible à tous.

Après la colline se compose de sept titres pour une heure de voyage instrumental. Des pièces flirtant avec les neufs minutes, excepté le petit ‘Après la colline’ tout au piano, contrebasse et flûte traversière. Du jazz rock cinématique teinté de folk comme dans le ‘Phare des poulains’, évocation musicale d’un lieu magique de Belle-Île-en-Mer, mais aussi des morceaux plus complexes comme ‘Absence de vision’ qui alterne sections vives et plages inquiétantes. Et pour finir, les flocons de piano de ‘Première neige’, accompagnés d’un saxophone soprano nostalgique, tissent une atmosphère paisible avant de s’envoler en bourrasque et retomber sur le sol. Une belle manière de conclure un album qui s’achève trop vite.

Parmis mes favoris il y a le premier titre ‘Apprendre’, avec force de guitares, saxophone, piano, orgues, qui s’écoute comme une folle cavalcade dans la nature. Il y a également ‘Après la colline’, tout en attente, et ‘Un monde meilleur’ avec ses premières mesures à la guitare acoustique.

Quand un instrumental jazzy d’une heure me semble trop bref, c’est qu’il a touché une corde sensible. A écouter sans modération, d’autant que la production est superbe.

Facebook : https://www.facebook.com/Traces-dillusions-28871456136/

Vidéo :



Rédigé par Neoprog le 13/11/2017
Commentaires
Aucun commentaire
A lire aussi
Prochains concerts
  • 24/11/2017 - Intervals - Connexion Café - Toulouse
  • 25/11/2017 - Intervals - I.Boat - Bordeaux
  • 25/11/2017 - Wolve - Trabendo - Paris
  • 25/11/2017 - Vuur - Le Moulin - Marseille
Prochaines sorties