Neoprog.eu
Menu

Journey to Ithaka
Vangelis - Journey to Ithaka
Titre : Journey to Ithaka
Groupe : Vangelis
Sortie : 2013
Label : Gonzo Multimedia
Format : DVD
Genre : Musique électronique
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres


    Vangelis, comme Jean-Michel Jarre en France, fait partie des musiciens qui ont rendu populaire, dans le bon sens du terme, la musique électronique.

    On lui doit la bande origianle de Blade Runner ou des Chariots de Feu pour ne citer que ces compositions les plus connues, musiques qui ont rythmé mon adolescence. Depuis cette lointaine époque, je n’ai guère écouté du Vangelis, je dois l’avouer, sauf au hasard d’un film ou d’une publicité (parfois sans le savoir), mais cet artiste garde toujours une place particulière dans mon cœur.

    Journey to Ithaka est un documentaire sur Vangelis. Ce n’est donc pas vraiment le genre de matériel que nous chroniquons habituellement ici, mais une fois n’est pas coutume, nous allons le faire.

    Il s’agit d’un DVD de 140 minutes ne contenant que le documentaire, sans bonus. Il a été édité en 2009 et réédité cette année par Gonzo Multimedia. C’est un mélange d’interviews, d’extraits de films et de concerts. Vangelis y parle de sa musique, des rencontres qu’il a fait, de son enfance et de son parcours. De nombreuses autres personnalités interviennent également, producteurs, metteurs en scène (Ridley Scott, Polanski...), acteurs (Sean Connery, Depardieux..), cantatrices et bien d’autres. Chacun nous livre sa vision de du musicien, au travail comme dans la vie.

    On y apprend que Vangelis est grec, si si, qu’il est autodidacte (il ne sait pas transcrire sa musique), peintre mais pour le plaisir, assez rebelle au modèle commercial même s’il a bien compris que celui-ci lui permettait également de s’exprimer, passionné (mais on pouvait s’en douter) par le potentiel des synthétiseurs et les sons.

    Ce n’est qu’un documentaire, on aurait pu le voir sur ARTE par exemple. Il a été édité en DVD, pourquoi pas. Il lui manque quelques morceaux joués dans leur intégralité au lieu d’extraits qui sont un peu frustrant. Tous les dialogues sont en anglais, sans sous titre, même pas dans la langue de Shakespeare, mais étant donné que la plus grande partie des intervenants n’ont pas pour langue maternelle l’anglais (Micheline Roquebrune vous rassurera sur vos défaillances linguistiques), le documentaire reste très compréhensible.

    Ce n’est pas souvent que je reste assis devant l’écran à écouter la vie d’un artiste, mais là je dois avouer que je me suis fait prendre. A découvrir pour ceux qui s’intéressent à Vangelis.


    Rédigé par Jean-Christophe le 13/12/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog
    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    Prochains concerts
    Prochaines sorties