Neoprog.eu
Menu

Applause Of A Distant Crowd
Vola - Applause Of A Distant Crowd
Titre : Applause Of A Distant Crowd
Groupe : Vola
Sortie : 2018
Label :
Format : CD
Genre : Métal progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • We Are Thin Air
  • Ghosts
  • Smartfriend
  • Ruby Pool
  • Alien Shivers
  • Vertigo
  • Still
  • Applause Of A Distant Crowd
  • Whaler
  • Green Screen Mother


Joyful Participation

Une nageuse, les bras le long du corps, plonge dans une eau azur. Une peinture de Jessica Lee Ives ”Joyful Participation”, illustre le nouvel album du groupe Vola, Applause Of A Distant Crowd.

Encore un de ces groupes de metal progressif à voix haute me direz-vous ? Oui, en effet, encore. Et certainement l’album metal progressif de l’année, voire le vinyle de l’année. Car c’est une galette anthracite que j’aurai écouté en boucle pour cette chronique, une galette chaudement recommandée par Stéphane Gallay, et à raison. Si Inmaze m’avait vaguement emballé, si le premier extrait de Applause Of A Distant Crowd m’avait laissé dubitatif, c’est en lisant Alias que j’ai décidé d’aller plus loin et de me plonger dans l’album. Et là, j’ai compris à côté de quoi j’avais failli passer.

Si Vola porte l’étiquette metal progressif, on pourrait tout aussi bien lui coller celle de pop ou d’électro. C’est avec toutes ces influences que la jeune formation joue de nos émotions comme d’un instrument parfaitement accordé. Comment font-ils ? Une savante alchimie, des associations audacieuses, des contrastes appuyés qui construisent un album déroutant, capable de réunir les amateurs de pop, de djent et de progressif dans une même salle.

Trois titres seulement, sur les dix que compte l’album, déboitent quelque peu les cervicales : ‘Smartfriend’ avec son infrabasse djent qui vous tombe dessus comme un mur de briques alors que vous marchez dans une prairie verdoyante (du plus bel effet au demeurant), ‘Alien Shivers’ où deux riffs grinçants encadrent des couplets tout en douceur et un refrain solaire, et ‘Whaler’ aux guitares agressives.

Après vous avez ce sublime ‘Vertigo’ cinématique qui me rappelle la musique du film Interstellar sans oublier l’étonnant et très rock ‘Still’. Et puis il y a deux douceurs mélancoliques : le titre album ‘Applause Of A Distant Crowd’ et le final ‘Green Screen Mother’ qui me laisse sans voix à chaque écoute. Restent des pièces pop rock électro progressives qui, sorties de cet album, n’auraient sans doute pas le même impact, mais qui ici l’équilibrent à merveille.



Applause Of A Distant Crowd est nominé meilleur album metal progressif de l’année et sans doute, tout simplement, meilleur album de l’année. Vous me rétorquerez à raison que 2019 n’est pas terminée et surtout que l’album est sorti en octobre 2018. Qu’importe, je persiste et je signe, vu que nous n’en parlons qu’aujourd’hui, ce sera lui. Si vous ne l’avez pas encore découvert, foncez, et surtout, surtout, allez jusqu’à la fin avant de vous prononcer.


Rédigé par Jean-Christophe le 05/08/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties