Neoprog.eu
Menu

Ghost Mile
Voyager - Ghost Mile
Titre : Ghost Mile
Groupe : Voyager
Sortie : 2017
Label : Season of Mist
Format : CD
Genre : Metal progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Ascension
  • Misery Is Only Company
  • Lifeline
  • The Fragile Serene
  • To The Riverside
  • Ghost Mile
  • What A Wonderful Day
  • Disconnected
  • This Gentle Earth
  • As The City Takes The Night
  • Ghost Mile - live
  • The Meaning of I - live
  • Lost - live

Formation en 1999

Daniel Estrin [chanteur,pianiste], Simone Daw [guitariste], Scott Kay [guitariste], Alex Canion [bassiste], Ashley Doodkorte [batteur]

Cette chronique concerne non pas une nouveauté, mais une réédition en vinyl d'un album sorti en 2017.
Ghost Mile, sixième album de Voyager, avait été financé à l’époque de sa sortie sur la plateforme participative PledgeMusic dès 2016 et avait permis au groupe d'obtenir assez rapidement de quoi couvrir les frais de production, prouvant ainsi qu'il existe un réel intérêt pour la musique du combo australien.
Ce Ghost Mile est la suite logique de leur album précédent V. Le groupe continue sur sa lancée en proposant un metal pop/progressif éclectique dans ses influences et les genres abordés. Les musiciens créent une musique unique et reconnaissable immédiatement mélangeant metal, djent, ambient, electro et progressif à des mélodies typiques de la pop des années quatre-vingt dont certaines peuvent évoquer Tears For Fears ('Misery Is Only Company', 'Lifeline') ou à des influences plus récentes tel Coldplay ('This Gentle Earth', 'The Fragile Serene') ou encore Leprous ('Ghost Mile').



Daniel Estrin, le chanteur à la voix si particulière n’hésite toutefois pas à durcir le ton au milieu de tout cela par l'ajout d'un petit growl ici et là pour bien rappeler que l'on est, après tout, dans un album de metal ('What a Wonderful Day', 'Ascension' ou 'Disconnected').
C'est musicalement solide et extrêmement bien interprété. La technique est présente à certains moments mais n'étouffe jamais l'aspect très mélodique des compositions, ce qui pourrait permettre au groupe de toucher éventuellement un public réfractaire au metal.
Cet album varié et relativement accessible se laisse facilement écouter de bout en bout, mais il faudra vous le passer plusieurs fois pour en apprécier toutes les subtilités. Il reprend la recette de l'album précédent mais la peaufine. C’est une étape sur le chemin qui amènera le groupe à sortir l'excellent http://www.neoprog.eu/chronique/voyager/colours_in_the_sun en 2019 et qui est, à mon goût, l'aboutissement de la discographie du groupe.
Le LP de Ghost Mile est disponible en pré-commande sur le bandcamp du groupe.



Il existe en deux versions tirées toutes deux à deux cents exemplaires. La première est la version classique en vinyl noir, la deuxième est une version en vinyl vert transparent, les deux incluent trois titres live inédits. Dépêchez-vous​ vous car aux dernières nouvelles, il n'en reste déjà plus beaucoup !


Rédigé par Marc le 19/06/2020
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 21/09/2020 - Steven Wilson - Zénith - Paris
  • 23/09/2020 - Scarlean - L'usine à Musique - Toulouse
  • 26/09/2020 - Asylum Pyre - Facebook streaming - Internet
  • 03/10/2020 - Shuffle - Halle La Verrière - Meisenthal
Prochaines sorties