Neoprog.eu
Menu

You Need To Know Yourself
Weend'o - You Need To Know Yourself
Titre : You Need To Know Yourself
Groupe : Weend'o
Sortie : 2011
Label : Inconnu
Format : CD
Genre : Métal progressif
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2011

    Laëtitia Chaudemanche [chanteur,clavier], Térence Nguyen Van [guitariste], Maxime Rami [bassiste], Nathanaël [batteur]

    Weend’ô est un groupe Français qui produit son premier album, You Need To Know Yourself. Un CD onze titres et un DVD live du groupe, autant dire qu’il a de quoi écouter et regarder.

    Le couple, car il s’agit d’un couple à l’origine du projet, Térence et Lætitia, s’est lancé à corps perdu dans cette aventure, aventure périlleuse quand on connaît la côte du rock progressif auprès du public français.

    Weend’ô nous offre un métal progressif mélodique, où guitare et chant tiennent une place très importante. Il ne faut pas négliger d’écouter les autres musiciens comme le batteur qui possède un jeu atypique et assez riche (un peu dans la veine de Gaving Harrison). Les claviers sont un peu en retrait sauf sur Experience, en partie sans doute car c’est la chanteuse qui en joue. La musique n’en souffre pas. Elle sort d’ailleurs souvent des sentiers battus du métal progressif et chaque titre offre une atmosphère unique et souvent originale tout un maintenant une réelle unité dans l’album.
    Le chant, parfois à la limite de la rupture, avec le timbre assez particulier de Lætitia, pourra séduire ou déranger, moi, j’aime beaucoup. On sort du formatage vocal ‘chanteuse métal progressif’ que l’on entend trop souvent.
    Des textes forts achèvent de rendre cet album incontournable.

    Sur les onze titres sur cet album, trois sont des versions radio édit, étrangement les versions courtes sont les premières présentées sauf pour Betrayal.

    L’album débute avec Dark Element qui dans sa version longue commence par une partie instrumentale de plus d’une minute avant d’attaquer le premier couplet. La voix relativement basse de Laetitia monte parfois très haut sur le refrain, un contraste saisissant. Même dans sa version radio, le titre s’achève sur un passage instrumental métal progressif brillant.

    Experience est le morceau qu’avait choisit Weend’ô pour promouvoir leur musique avec un clip assez accrocheur. Toujours du métal progressif très accessible, une introduction instrumentale nerveuse, une guitare flirtant parfois avec Muse, des percussions inventives, et pas mal de claviers ou séquences. Le chant joue un peu sur la mouvance Évanescence (ce ne sera pas la seule fois), mais qui s’en plaindra, c’est tout de même une belle référence commerciale.

    Betrayal est le grand format de l’album avec plus de neuf minutes. Basse et percussions sont plus en avant sur ce titre. Une guitare qui se la joue assez David Guilmour par petites touches au début du titre, pourquoi échapper à ses influences floydiennes quand elles donnent de belles choses ?
    La part métal progressif du titre n’arrive que dans les trois dernières minutes, pour l’instrumental final.

    C’est sur Run Away que la voix de Laetitia me touche le plus.
    Le titre commence sur une guitare acoustique et une voix off. Vient ensuite ce couplet ‘Run Away, Run Away, on you own’, à tomber par terre, accompagné par ce petit air de guitare entêtant limite mandoline, sublime ! On passe d’un son assez nerveux à des passages aériens, une belle occasion d’écouter un peu mieux le bassiste. Final brillant, rageur. Très très beau morceau.

    You Need To Know Yourself, titre éponyme, débute sur des sons électroniques à la façon de Actual Fantasy. La guitare vient se placer là dessus progressivement pour nous conduire au premier couplet. La mélodie devient très dynamique jusque la fin du titre, pas vraiment le temps de souffler.

    Welcome In My Mind est un petit peu en dessous du reste. Le titre est relativement agressif, chargé, voire chaotique, le chant un peu trop déclamé même si le dernier couplet suivi du bref instrumental déjanté vaut le détour. Pas de quoi non plus en faire un fromage, il faut bien que je critique un peu... sinon on va me traiter de vendu.

    Deadline est l’autre titre fleuve de l’album qui lui aussi dépasse les neuf minutes. C’est aussi un de mes morceaux préférés. Un des titres les plus métal progressif de l’album, avec cette alternance de guitare acoustique et passages plus nettement plus agressifs comme refrain. Très apprécié aussi ce magnifique break à la batterie que l’on rêve d’entendre sur scène. Le chant est chargé d’émotion, le texte prenant, la musique complexe et superbement construite. Grosse claque !

    Sur The Soulmate on découvre une autre facette de la chanteuse, toute en retenue, avec juste un piano. Un petit air d’Évanescence (non non ce n’est pas péjoratif), une très belle chanson chargée d’émotions, bravo, tout simplement.

    On ne va pas vous mentir, cet album est un grand coup de cœur, Weend’ô est vraiment un groupe à découvrir. De très bons musiciens et une chanteuse intéressante (c’est assez rare pour qu’on le note) qui nous offrent un album de qualité, original qui plus est.

    Pour un premier album, le groupe frappe fort, trouveront-ils leur public en France ? ça dépend un peu de vous maintenant. Si vous avez l’occasion d’aller à leur rencontre sur scène, ne les manquez pas.

    Le DVD comprend un live enregistré au Rocksane de Bergerac, dix morceaux live, dont deux inédits sur l’album, Why Not et Dear M, le clip Experience, les coulisses du groupe (juste survolé faute de temps, plus d'une heure) et le séjour au Rocksane (je ne savais même pas que ce genre de stage existait pour préparer des groupes aux grandes scènes), instructif.
    Il est agréable de découvrir que la prestation live du groupe est à la hauteur de l’enregistrement studio, reste à bouger un peu plus sur scène messieurs pour déchaîner une foule qui je l’espère sera en délire.

    Bravo, un bel album, qu'il faut avoir absolument, un groupe qu'il faut soutenir, ils sont trop rares en France.


    Rédigé par Neoprog le 29/03/2012
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Prochains concerts
    • 24/11/2017 - Intervals - Connexion Café - Toulouse
    • 25/11/2017 - Intervals - I.Boat - Bordeaux
    • 25/11/2017 - Wolve - Trabendo - Paris
    • 25/11/2017 - Vuur - Le Moulin - Marseille
    Prochaines sorties