Neoprog.eu
Menu

Interview de Steve Rothery le 24/08/2014
Juste avant la sortie de Live in Rome de Steve Rothery Band, Steve a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions au sujet de son projet SRB.



Neoprog : Bonjour Steve ! Quelle année fabuleuse pour toi ! Pour la toute première fois, tu sors un album "solo" en septembre, "The Ghost of Pripyat". Qu’est-ce qui a changé ? Pourrais-tu nous dire ce qui t’a décidé à aller dans ce sens, à devenir le frontman au lieu du brillant guitariste du groupe ?

Steve Rothery : C’est arrivé parce que j'ai été invité à jouer au festival international de guitare de Plovdiv, en Bulgarie, l'année dernière. Je devais écrire de la musique à y interpréter, alors j’ai bossé avec mon camarade et bon ami, le guitariste Dave Foster, et nous avons esquissé six idées qui sont devenues la base et le morceau titre de mon album solo. C’est un grand groupe de musiciens que j'ai rassemblé pour jouer aussi bien ce matériau et j'ai vraiment apprécié l'expérience. Parler au public était la chose la plus difficile à apprendre.


Steve Rothery

Neoprog : En plus de l'album studio, tu as sorti "Live in Plovdiv" en 2013, une première étape pour The Steve Rothery Band, une sorte de galop d’essai pour les nouveaux titres et le nouveau groupe, et maintenant arrive "Live in Rome", un double CD et DVD live comprenant des morceaux de Marillion. Pourrais-tu décrire comment était ce shox, du point de vue des musiciens ? En quoi était-ce différent du "Live in Plovdiv" ?

Steve Rothery : Au moment de l’album "Live in Rome", j’avais mieux arrangé les morceaux et nous avions enregistré les pistes de base pour l'album studio, aussi les structures étaient meilleures. D’un point de vue de musicien, je dirais que le concert de Rome était probablement celui où le public était le plus difficile des trois concerts que nous avons donnés en Italie. Il fallait vraiment convaincre l’assistance.


Steve Rothery

Neoprog : Pour le financement de "The Ghost of Pripyat", tu as utilisé avec succès un crowdfunding. Pourquoi avoir choisi ce système ?

Steve Rothery : Cela me permettait d'enregistrer l'album correctement et le profil de Kickstarter semblait le meilleur de tous les sites de crowdfunding.


Neoprog : C’est vraiment étonnant voir les deux Steve (Rothery et Hackett, ceux de Marillion et de Genesis) travailler ensemble sur un même album, tu sais, cela ressemble à un rêve fabuleux pour un fan de prog. Je sais que ce n'est pas la première fois, mais cette fois-ci, il travaille pour toi alors, comment as-tu fait pour que Steve Hackett soit impliqué dans ton projet…

Steve Rothery : Je suis vraiment devenu ami avec Steve Hackett au fur et à mesure des années. Nous nous rencontrons souvent pour dîner, parfois avec mon autre bon ami Steven Wilson (qui apparaît également sur l'album) et nous parlons guitare et musique. Steve m'a demandé de jouer sur "The Lamia" pour l’album Genesis Revisited 2 et j'ai également joué plusieurs fois en public avec lui.

Steve Rothery

Neoprog : Tu sais, ce qui est formidable également, c’est de t’entendre parler de toi et de ta musique pendant le concert. Je t’ai vu, de si nombreuses fois avec Marillion, si concentré sur ta guitare. C'est un grand plaisir de te découvrir, étrangement plus détendu, parlant davantage avec la foule, disant ce que tu ressens. Naturellement, avec le SRB tu es le frontman, alors tu dois le faire, mais est-ce plus facile de parler librement de toi ici que dans Marillion (est-ce que Steve et Pete parlent trop 8 -))?

Steve Rothery : Je n’ai parlé qu’en de rares occasions sur scène avec Marillion parce que je n’avais pas de micro devant moi. J'ai donné quelques masterclasses avec ma British Guitar Academy et cette expérience a facilité le fait de parler devant un public.

Neoprog : C’est vraiment plaisant d’entendre le son de ta guitare en dehors de Marillion, mais comment vas-tu gérer ton temps ? J'espère que le SRB va grandir, qu’il y aura plus de lives, mais aussi Marillion, et toutes tes apparitions amicales dans certains projets comme Chasing Time ou Ranest Rane par exemple. Les fans de Marillion s’inquiètent à ce sujet, moi aussi 8 -).

Steve Rothery : Marillion est toujours ma priorité. J'ai des offres pour tourner l'année prochaine avec le SRB en Australie, au Japon, au Mexique et en Amérique du Sud. Je ferai ce que je peux sans que cela dérange l’écriture et l'enregistrement du prochain album de Marillion.


Neoprog : Pour conclure, pourrais-tu nous dire à quoi ressemble "The Ghost of Pripyat " ? Nous allons devoir attendre jusqu'au 22 septembre, c’est bien long, avant de pouvoir l’écouter. Alors, dis-nous, s’il te plaît, es-tu content de ton travail, est-ce qu’il sonne comme tu l’espérais, y a-t-il de bonnes ou de mauvaises surprises ? As-tu utilisé tous les morceaux enregistrés, ou pouvons-nous nous attendre à ce qu’il y ait des bonus plus tard ?

Steve Rothery : L'album sonne fantastiquement bien ! Je me suis tué au travail pour essayer de le finir cette semaine. Je pense que les gens seront très agréablement surpris. J'ai utilisé la majeure partie du contenu additionnel pour l'édition spéciale DVD qui contiendra également des versions audio des morceaux en haute résolution avec un documentaire et quelques séquences filmées aux studios Real World. Il y aura un téléchargement libre de “Morpheus” dans les jours à venir sur mon site www.steverothery.com


Steve Rothery

Neoprog : Merci beaucoup pour ce moment, Steve.

Salutations, JC.

Rédigé par Neoprog le 24/08/2014

Prochains concerts
  • 24/06/2017 - Tokamak - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 24/06/2017 - Lazuli - Jas'rod - Les Pennes-Mirabeau
  • 30/06/2017 - Cris Luna - 3DAYS FESTIVAL - Nancy
  • 30/06/2017 - Mike Portnoy - Be Prog My Friend Festival - Barcelone
Prochaines sorties