Neoprog.eu
Menu

Live report du 25/07/2015 - Camembert à l'abbaye de Marbach
L’ancienne abbaye de Marbach, située sur les contreforts des Vosges, au sud de Colmar, est un site d’exception. C’est là que samedi soir, le groupe de jazz rock progressif, Camembert, nous conviait à un concert.

Camembert

Camembert, je les connais de longue date, sans pour autant avoir jamais écouté leur premier LP, ni même les avoir vu sur scène. Ils sont pourtant de Strasbourg, c’est à dire de chez moi en fait. A l’époque je n’étais sans doute pas mûr pour cette musique plus ancrée dans le jazz, je n’avais pas encore exploré Gong, Magma, Zappa et d’autres formations dans cette veine. Samedi était donc l’occasion de les écouter enfin.

Camembert

Une salle magnifique, reste d’une abbaye en ruine où se déroule du 14 juin au 20 septembre, la Saison Culturelle de l’Abbaye de Marbach, sorte de festival au programme très éclectique.
Camembert s’y produisait pour la seconde fois. Six musiciens, trompette, trombone, harpe, vibraphone, gong, basse, batterie, guitares et j’en passe, il y a plus d’instruments que d’artistes sur scène. Le concert sera quasi acoustique, sans mur d’enceintes, l’acoustique du lieu se suffisant à elle même.

Camembert

Je me rendais à ce concert en curieux, invité par Pierre, le bassiste du groupe, je suis ressorti sous le charme. Camembert est une musique qui se vit en live, le studio ne rendant pas forcément la même ambiance. Pas de clavier ici, ni d’électronique, les pédales sont limitées au minimum syndical et les cuivres occupent une grand place dans la musique. Les musiciens s’amusent sur scène, présentant certains de leurs morceaux de manière totalement délirante.

Camembert

Des titres de Scnorgl Attahk, dont j’ai acheté le tout dernier exemplaire, si si c’est moi, seront joués ainsi que des pièces de leur album à venir. Pour les néophytes, Camembert est un groupe instrumental, très loin du prog classique, qui livre un jazz à tendance progressive, dans la veine de Zappa, Gong et parfois King Crimson. C’est d’ailleurs quand ils s’aventurent du côté de Fripp, sortant la grosse artillerie sonore rythmée, que j’accroche le plus. Mais là où je m’attendais à éprouver quelques difficultés avec leurs titres, j’ai en réalité succombé au charme de la musique. Une belle soirée dans un cadre idyllique, qui m’a permis de découvrir un groupe de la région, une fois n’est pas coutume.

Les photos du concert :

http://albums.neoprog.eu/index.php?/category/44

Rédigé par : Jean-Christophe

Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 22/09/2019 - Dirty Red Shirts - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 26/09/2019 - Rendezvous Point - L'usine à Musique - Toulouse
  • 26/09/2019 - Vola - L'usine à Musique - Toulouse
  • 26/09/2019 - Riverside - Substage - karlsruhe
Prochaines sorties