Neoprog.eu
Menu

Live report du 28/10/2015 - The Gentle Storm à la Laiterie
Trois groupes se donnaient rendez-vous dans la grande salle de La Laiterie à Strasbourg mercredi soir : Amberian Dawn, The Gentle Storm et Delain. Pas besoin de se creuser les méninges pour trouver lequel des trois groupes j’étais venu écouter. Amberian Dawn je ne connaissais pas, Delain, ce n’est pas ma tasse de thé, restait donc The Gentle Storm. Pour être tout à fait honnête, je venais écouter Anneke que je n’avais jamais eu l’occasion de découvrir en live.

Neoprog ne faisait pas partie des élus disposant d’un pass photo ce soir là, vous vous contenterez donc de quelques images bruitées et floues issues de mon infâme Lumix.

Amberian Dawn

La soirée commençait avec les finlandais d’Amberian Dawn, du métal symphonique avec au chant Capri (c’est fini). Ce sera une soirée métal à chanteuses. Pour une première partie, Amberian Dawn constitue une très agréable surprise, une voix qui passe aisément du registre métal au lyrique et une musique musclée, efficace. Le public est encore clairsemé, il faut dire que le concert débutait à 19h30, mais ceux qui sont présents apprécient l'apéritif.

Amberian Dawn

Celle que j’attendais arrive peu après: Anneke van Giersbergen aux cheveux flamboyants. Elle n’est pas seule, puisque Marcela Bovio de Stream of Passion l’accompagne au chant sur les titres de The Gentle Storm. Des voix pareilles en duo lors d’un concert, cela force le respect.

The Gentle Storm

Anneke c’est également The Gathering, Aqua de Annique, The Gentle Storm et des participations dans de nombreux groupes comme Anathema ou Ayreon. Naturellement, le set
sera composé d’un peu tout cela pour mon plus grand bonheur, car The Diary ne m’a pas totalement convaincu. Après un titre dudit album, elle continue avec The Gathering, son répertoire solo, pour revenir à la fin à The Diary.

The Gentle Storm

Le ton est musclé, pas de set acoustique ou symphonique bien évidemment. Merel Bechtold, qui en live joue aux cotés de Delain, est sur scène également pour The Gentle Storm, un petit bout de femme qui agite sa crinière et bouge beaucoup. Mais celle qui captive, par sa voix, sa présence, son sourire, c’est Anneke bien entendu. Je venais pour la voir et l’écouter, je ne suis pas déçu comme le public qui a resserré les rangs et manifeste un enthousiasme communicatif. Cela se finit trop vite, mais pour compenser le court set, Anneke rejoint ses fans peu après pour des photos et des dédicaces.

Delain

Il faut un peu plus de temps pour la mise en place de Delain. Le groupe commence à jouer vers 21h30. Cette fois je m’éloigne de la scène, quatre titres suffiront à ma culture. Du beau spectacle avec fumigènes, micro lumineux (en panne au début) et beaucoup de monde, guitares, basse, batterie, claviers, et Charlotte qui occupe l’espace et fait le show. Du gothique symphonique, avec de grosses ficelles, si vous connaissez le répertoire vous pouvez reprendre les refrains en coeur, sinon honnêtement, cela devient vite répétitif à mon goût.

Delain

C’était l’occasion pour moi, vous l’avez compris, de voir en chair et en os la mythique Anneke et de revoir également Marcela. Amberian Dawn m’a agréablement surpris, The Gentle Storm m’a comblé, et j’aurai écouté en live, au moins une fois dans ma vie, Delain. Ce n’est pas si mal comme bilan de soirée.

Rédigé par : Neoprog

Prochains concerts
Prochaines sorties