Neoprog.eu
Menu

Live report du 10/01/2016 - Gens de la Lune à Belfort
Dimanche après-midi, sous une pluie battante, nous prenions, moi, mon fils aîné et un ami, la route de Belfort, plus précisément pour la Maison du Peuple, non loin de la gare. Qu’est-ce trois Alsaciens allaient se perdre dans ce tout petit territoire français, un dimanche par un temps de chien ? Le groupe Gens de la Lune jouait leur rock opéra Epitaphe, l’histoire de la vie du poète méconnu, Léon Deubel. Un concert enregistré et filmé, destiné à produire un DVD live que j’avais déjà pré-commandé.

La Maison du Peuple

La grande salle est au trois quart pleine. Impressionnant de constater que le rock progressif français est capable de rassembler plus de six cent personnes de nos jours. Un public composé de toutes générations et de toutes les confessions, amateurs de chanson française, de rock ou progressif confondus.

Lors du festival Rock au Château cet été, j’avais assisté à mon premier concert de Gens de la Lune, mais j’étais resté sur ma faim. je voulais renouveler l’expérience, d’autant que ce dimanche, le double album Épitaphe serait joué dans son intégralité.

Jean-Philippe Apro

Jean-Philippe Apro, seul avec sa guitare, assurait la première partie de la soirée. Un petit set de chansons françaises où le public à pu écouter un hommage à Brel, une chanson d’amour ainsi qu’un joli coup de pied dans le postérieur de Marine. L’artiste sortira son premier album le 29 avril, date à laquelle il jouera avec ses musiciens à la Poudrière de Belfort.

Gens de la Lune

La scène de la Maison du Peuple est vaste, avec un écran géant au fond. A gauche les claviers de Francis Descamps. Devant la batterie, un lampadaire et sur la gauche un petit secrétaire. Un décor épuré qui suffira amplement à la mise en scène de la vie du poète. Douze tableaux composent l’histoire de Léon, de la naissance à la mort. Douze morceaux chantés, parlés, contés ou instrumentaux. Jean-Philippe, dans le rôle de l’artiste, est en très grande forme, un chant magnifique doublé du jeu d’acteur. Car le spectacle est autant une pièce de théâtre qu’un concert. Les musiciens jouent un rôle autant que de leur instrument. Titres après titres, la vie de Deubel s’égrène, agrémentée d’images sur l’écran géant. Le son est excellent, bien équilibré, même au plus près de la scène où je fais mes photos, les bouchons ne sont pas utiles.

Gens de la Lune

L’album Épitaphe prend toute sa dimension pendant ce concert, il devient réellement le rock opéra. Sans pose, toute la vie de Léon Deubel défile devant nous. Une musique superbe, un chant sans faille, un spectacle visuel et sonore qui passe bien trop rapidement. Le public est aux anges et je suis comblé. Mon aîné, qui trouvait bizarre cet album mi prog mi chanson française, tombe sous le charme. Hélas tout a une fin. Après un rappel, Francis vient remercier tout le monde, présenter le groupe et jouer deux derniers titres qui concluent habituellement leurs concerts.

Gens de la Lune

Ce fut une soirée exceptionnelle. Un concert magnifique qui s’adressait à un très large public. Dans la maison du Peuple, le soleil brillait sur Gens de la Lune.

Gens de la Lune

Le DVD peut-être pré commandé ici.

Les photos du concerts sont ici.

Rédigé par : Neoprog

Prochains concerts
Prochaines sorties