Neoprog.eu
Menu

Live report du 21/06/2019 - La Fête de la musique à Illkirch
Fête de la Musique 2019

Cataphonie, ainsi pourrait s’intituler ce live report de la Fête de la Musique à Illkirch-Graffenstaden le vendredi 21 juin.

Je me faisais une joie de revoir Out5ide et de découvrir Constellia sur la même scène à l’espace Milius, à deux pas de chez moi. Après avoir craint des averses en soirée, le baromètre s’était calé sur “beau temps” et tout laissait présager une belle Fête de la Musique.

C’était sans compter sur des ingés son peu expérimentés et un concours de malchance. Les aléas du direct me direz-vous, oui mais quand même : une guitare qui tombe, un jack qui se débranche, pas de retour, un violon récalcitrant, une heure de retard, des musiciens absents, pas de balance, un son épouvantable, une stagiaire paniquée, la Fête de la Musique fut 100% Rock & Roll.

Fête de la Musique 2019

Out5ide jouait après deux groupes locaux, 22:22 et Papillon Cactus, avec plus d’une heure de retard sur le programme initial, suite à une longue succession de problèmes techniques et cafouillages en tout genre. En trois quarts d’heure, le groupe n’avait jamais encore connu autant de galère : pas de retour pour le batteur, la guitare acoustique de Laurent désaccordée après être tombée, un jack débranché remis en place à l’aide d’une pirouette élégante, un fond de scène lumineux, un premier plan dans le noir et une rampe de LED épileptiques.

Fête de la Musique 2019

Malgré les galères, Out5ide fait le show, réussissant sortir un son cohérent de la confusion. Ils jouent des titres de leur prochain album ainsi que des classiques de leur répertoire, un set bien trop court, juste le temps de se chauffer qu’il faut remballer le matériel, et au pas de course s’il vous plaît. Out5ide aura fait preuve dans cette tourmente technique de professionnalisme, donnant l’impression au public que tout allait bien alors qu’ils ramaient en coulisse pour faire avancer la barque à contre-courant.

Fête de la Musique 2019

Constellia envahit la scène juste après, impatient d’en découdre avec le public. Mais voilà, ce soir, le groupe n’a ni choriste ni batteur, l’exercice risque d’être des plus délicats, d’autant que la technique s’en mêle évidemment. Pendant quinze minutes, le violon reste aphone, tout au plus grésillant, sous le regard impuissant de la jeune ingé son stagiaire paniquée. Sous son masque argenté, Max tourne en rond sur la scène, attendant de pouvoir démarrer.

Fête de la Musique 2019

Et quand cela commence enfin, le résultat est très loin de ce que nous aurions pu espérer. Privé de batteur, le groupe cherche ses marques, chacun s’accrochant à l’autre pour ne pas s'emmêler les pinceaux. Et puis, du rock sans batterie c’est un peu comme un gâteau sans sucre. Le bassiste fait de son mieux pour imposer une rythmique à la musique, mais rien n’y fait, cela ne fonctionne pas. Pour couronner le tout, Max, le chanteur, n’est pas tout à fait au diapason, et comme les morceaux reposent beaucoup sur sa voix, c’est franchement la catastrophe. D’ailleurs le public déserte la place peu à peu, comme moi, au bout de quelques titres. Le groupe aurait mieux fait d’annuler le concert, car entre musiciens manquants, technique défaillante et son à la ramasse, ils n’avaient aucune chance d’accrocher le public nomade de la Fête de la Musique.

Fête de la Musique 2019

Dommage pour cette fête de la musique 2019. L’affiche était pourtant alléchante. Espérons que nous aurons l’occasion d’écouter à nouveau Constellia dans de meilleures conditions et bravo à Out5ide qui a fait le job malgré des conditions calamiteuses.

Toutes les photographies de la soirée sont ici.

Rédigé par : Jean-Christophe

Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 21/09/2019 - Klone - Gibert Joseph - Paris
  • 21/09/2019 - SOTO - Cherrydon - La Penne-sur-Huveaune
  • 22/09/2019 - Dirty Red Shirts - Chez Paulette - Pagney-derrière-Barine
  • 26/09/2019 - Rendezvous Point - L'usine à Musique - Toulouse
Prochaines sorties