Neoprog.eu
Menu

Der Elefant
Der Elefant - Der Elefant
Titre : Der Elefant
Groupe : Der Elefant
Sortie : 2016
Label : Spinn Up
Format : CD
Genre : Metal

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Caterpillar - instrumental
  • Elefante - instrumental
  • Freedom - instrumental

Formation en 2016


Un éléphant, ça trompe énormément. Der Elefant, trio métal instrumental germano/américain ne fait assurément pas référence au film de Yves Robert dans leur EP mais à une métaphore sur l’évidence : “L’éléphant est dans la pièce…”, libre à vous d’ignorer la réalité mais elle est là. Le groupe a fait le choix de l’instrumental pour laisser la liberté d’interprétation aux auditeurs. Pour ma part, je vais me contenter d’apprécier ce rock métal à trois; trois musiciens et trois titres pour un premier EP éponyme.

Basse, guitare et batterie se disputent la vedette, jouant un son très ricain qui pourtant flirte avec le progressif. D’ordinaire, de ce genre de formation, un instrument écrase les autres, souvent la guitare, hors ici, même si Alex est sur le devant régulièrement, la basse de kevin en impose comme sur ‘Freedom’ et la batterie n’est pas en reste.

Der Elefant

Riffs épais, batterie sèche, basse vive et ronde, ‘Caterpillar’ lance les hostilités entre un rock U.S. bien balancé et un métal un peu djent. Conçu comme pour le chant, on retrouve dedans la structure couplet, refrain, pont, solo. Qui de la basse ou de la guitare l’emporte ici en virtuosité, à vous de juger, l’Allemagne et les U.S.A. s’affrontent dans une joute musicale endiablée, se faisant doubler par la batterie à la fin.

Le pachyderme galope dans votre salon, renversant meubles et bibelots. Les voisins de l’étage inférieur cognent furieusement au plafond pour réclamer le calme et la bête se déchaîne. ‘Elefante’ allie pesanteur et légèreté, un éléphant en tenue de ballerine, faisant des pointes sur votre tapis. Un titre très rock, graisseux, qui réveille les morts, mieux que l’expresso matinal.

Le djent revient en force sur ‘Freedom’ pendant une poignée de secondes avant de s’envoler tel un bourdon sur le lyrisme de la guitare, une dernière pièce de pur métal progressif virtuose pour conclure ce bel EP.

N’étant ni fan d’instrumental ni de guitar hero, le format trois titres de Der Elefant me convient à merveille, assez long pour découvrir le potentiel du groupe, assez court pour ne pas décrocher avant la fin. Le trio enfonce des portes ouvertes avec sa trompe mais le fait avec grâce, alors pourquoi s’en priver ?

Facebook : https://www.facebook.com/pg/derelefantofficial

Vidéo :


Rédigé par Jean-Christophe le 19/12/2016
Commentaires
Aucun commentaire
Discographie
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
A lire aussi
Prochains concerts
Prochaines sorties