Neoprog.eu
Menu

Duke
Genesis - Duke
Titre : Duke
Groupe : Genesis
Sortie : 1980
Label : Atlantic records
Format : CD
Genre : Pop progressive

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations

Titres

  • Behind the Lines
  • Duchess
  • Guide Vocal
  • Man of Our Times
  • Misunderstanding
  • Heathaze
  • Turn It On Again
  • Alone Tonight
  • Cul-de-Sac
  • Please Don't Ask
  • Duke's Travels - instrumental
  • Duke's End - instrumental

Formation en 1967
Dissolution en 2007

Peter Gabriel [] depuis 1967 jusque 1975, Tony Banks [clavier] depuis 1967 jusque 2007, Mike Rutherford [] depuis 1967 jusque 2007, Chris Stewart [batteur] depuis 1967 jusque 1968, Anthony Phillips [] depuis 1967 jusque 1970, Joachim Slikker [batteur] depuis 1968 jusque 1969, John Mayhew [batteur] depuis 1967 jusque 1970, Phil Collins [batteur] depuis 1970 jusque 1996, Phil Collins [batteur] depuis 2007 jusque 2007, Steve Hackett [guitariste] depuis 1971 jusque 1977, Ray Wilson [] depuis 1997 jusque 1998

Duke est le grand album de cette période de Genesis.
Duke est un personnage de livres pour enfants très connu à l'époque. Il sert d'illustration à cet album mais aussi de fil conducteur, car Duke peut être considéré comme un concept album.
On peut détester cet album, très éloigné des credos de Genesis, on peut l'adorer, mais on ne peut pas rester indifférent. Sa sonorité métallique et les rythmiques sont assez particulières. Genesis ne nous a pas habitué à ce son là.
'Behind the Lines' démarre l'album par un instrumental rapide et travaillé de plus deux minutes avant que n'arrive le chant. On y apprécie chaque instrument avec bonheur.
'Duchess' commence lentement sur des percussions paisibles et quelques notes de claviers. Même principe, longue introduction instrumentale. Une musique assez simple qui laisse le chant dominer, avec un excellent refrain. Un texte sur la célébrité.
Le titre suivant enchainé est tout petit, une minute et vingt une seconde, 'Guide Vocal', piano et chant, magnifique !
'Man Of Our Times' reprend un rythme nerveux, dérangeant et répétitif, un texte assez obscur qui ne raconte rien en fait. Un titre atypique, très intéressant vocalement.
'Misundertanding' est parfait pour un single, d'ailleurs le groupe en a fait un clip. Piano martelé, rythmique simple, chœurs, on pourrait détester, pourtant c'est un de mes préférés, allez comprendre...
'Heathaze' commence doucement, mélancolique, musicalement plus proche des anciens Genesis avec un superbe refrain. Idéal pour les soirs de déprime, histoire de s'enfoncer un peu plus.
On secoue un petit peu l'ambiance avec 'Turn It on Again' même si le texte ne va pas vraiment être plus gai. Les percussions et la musique minimaliste annoncent un peu ce que sera 'Abacab'.
'Alone Tonight', rien que par son titre nous informe que ce n'est pas encore un morceau de rigolade. Musique simple, lente avec un très beau travail sur le chant ou émerge un bon refrain. Excellent.
'Cul-De-Sac' est assez surprenant musicalement, une mélodie qui fait penser aux tous premiers albums du groupe.
Avec 'Please Don't Ask' on plonge au plus profond du désespoir si ça n'était pas déjà fait, un magnifique titre au texte si simple et si efficace signé Collins comme 'Misunderstanding'.
On fit sur deux instrumentaux 'Duke's travel' de plus de huit minutes comprenant une courte partie vocale et enfin le bref 'Duke's End' avec ses trois minutes. Si vous ne saviez pas de quoi est capable le groupe, voila vus avez une belle démonstration de leurs talents.
'Duke' est un album à part dans la discographie de Genesis, un de mes préférés.


Rédigé par Jean-Christophe le 11/03/2008
Commentaires
Aucun commentaire